Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 15:13

Une récente résolution de l'UNESCO traitant, entres autres sujets, de la Palestine occupée et ignorant pratiquement les liens juifs avec le Mont du Temple, a fait beaucoup de bruit et suscité beaucoup de réactions du monde juif et des amis d'Israël.

Nous vous proposons ci-dessous, la déclaration de l'Amitié Judéo-chrétienne de France, en la personne de sa présidente, Mme Jacqueline Cuche.

"L’Amitié Judéo-Chrétienne de France suit avec préoccupation l’affaire des résolutions votées à l’UNESCO le 15 avril dernier. Bien qu’il ne soit pas nié de façon explicite, le lien du judaïsme avec le Mont du Temple y disparaît au profit du seul Islam. Cette vision, qui participe d’une lecture négationniste de l’histoire du peuple juif, atteint non seulement ce dernier dans sa foi mais aussi l’ensemble des chrétiens. C’est pourquoi l’Amitié Judéo-Chrétienne de France entreprend actuellement des démarches auprès de diverses personnalités religieuses pour que soit réaffirmé avec force le lien du peuple juif avec le Mont du Temple et Jérusalem, un lien qui depuis 2000 ans, à cause du Juif Jésus, concerne également les chrétiens, comme l’attestent on ne peut plus clairement leurs Écritures.

Jacqueline Cuche
Présidente de l’AJCF

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous de la traduction française de la résolution, ce qui nous intéresse commence à la page 32.

Les diverses réactions suscitées par cette déclaration ont amené le chef de l'UNESCO Irina Bokova, à donner quelques précisions. Elle a appelé au « respect et au dialogue » en ce qui concerne le complexe de la mosquée Al-Aqsa, ou mont du Temple, révéré à la fois par les juifs et les musulmans.

« Jérusalem est une Terre Sainte des trois religions monothéistes, un endroit de dialogue pour tous les peuples – juif, chrétien et musulman. Rien ne devrait être entrepris pour altérer son intégrité et son authenticité », a déclaré Bokova dans un communiqué.

« Seul le respect et le dialogue peuvent construire la confiance dont nous avons besoin pour avancer. »

Pour comprendre un peu mieux le texte de la résolution de l'UNESCO, il est intéressant  de lire l'article du Times of Israel consacré à cette polémique. Lire ici.

 

Résolution UNESCO - à partir de la page 32

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche