Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 18:09

                           "Découvrir le Judaïsme, les chrétiens à l’écoute »
C'est le titre de la session, ouverte à tous, qui s'est déroulée du 12 au 17 juillet 2016, à Paray-le-Monial.  Le thème, cette année,portait sur "La miséricorde à la lumière de la tradition juive", pour s'inscrire dans la ligne du jubilé extraordinaire de la Miséricorde et vivre ainsi, comme le dit le pape François, "dans la vie de chaque jour la miséricorde que le Père répand sur nous depuis toujours".

Nous vous avions présenté cette session le 20 mai sur ce blog.

En voici maintenant un écho enthousiaste émanant d'une personne qui a participé à cette session au mois de juillet à Paray-le-Monial.

 

"Cette session, déjà proposée trois fois dans des diocèses de l’ouest, a eu lieu cette année à Paray le Monial, accueillie chaleureusement dans le diocèse d’Autun par Mgr Rivière, et en lien avec la communauté de L’Emmanuel : des jeunes de leur session des 25-35 ans (une cinquantaine) ont pu choisir de rejoindre notre groupe (d’environ 400 personnes). Ce fut pour eux une telle découverte qu’un responsable de la communauté de l’Emmanuel nous a partagé que, pour eux, cette session marquait « un avant et un après ». Il y avait aussi d’autres d'évêques (Jérôme Beau, Vincent Jordy…) et beaucoup de prêtres (J.B. Nadler, Ph. Loiseau, B. Fauvarque sj, L.M. Coudray etc.) Jacqueline Cuche, présidente de l'Amitié Judéo-Chrétienne de France, nous a accompagnés tout au long de la session.

Le thème était d’actualité : « La ‘miséricorde’ à la lumière de la Tradition juive ». Ce mot « miséricorde » y trouve toute sa dimension profonde, puisée dans la Bible et bien transmise dans les messages du pape François (un vrai régal) !

La conférence inaugurale à deux voix, par le grand rabbin de France Haïm Korsia et le cardinal Philippe Barbarin, donnait le ton : beaucoup de profondeur avec un humour incroyable !

Chaque après-midi, une grande variété d’ateliers ou de « Beth halimoud » (Maison d’étude) avec des animateurs juifs ou chrétiens. Une frustration : ne pouvoir participer qu’à quelques-unes de ces nombreuses propositions intéressantes !

Une des conférences du matin a mis en relief l’importance du 50ème anniversaire de « Nostra Aetate ». D’une part, le nouveau regard de l’Eglise sur les juifs avec, entre autres, la publication du document « Les dons de Dieu sont irrévocables » par la commission romaine pour les relations avec le judaïsme, le 10 décembre 2015; d’autre part, des convictions fortes exprimées par des juifs : ainsi, la déclaration de 25 rabbins orthodoxes « Faire la volonté de notre Père céleste : vers un partenariat entre Juifs et Chrétiens », le 3 décembre 2015, présentant « … le christianisme … (comme) un don (de Dieu) pour les nations… » Des interpellations à ne pas laisser tomber !

Le fait de vivre ensemble des offices et le shabbat m’a aidée à mieux entrer dans le sens d’une pratique. Ainsi, pour goûter la joie du shabbat - ce 7ème jour de la création où Dieu s’est retiré - j’ai senti l’importance, non seulement de la liturgie d’entrée et de sortie en shabbat, mais aussi de la manière de vivre ce jour en prenant du recul par rapport à la semaine. Parfois, cela passe par des gestes simples comme d’éteindre son portable avec cette question : est-ce pour moi un outil ou une dépendance ?… Diverses approches ont ainsi été proposées pour se renouveler personnellement et avec les autres, dans la présence joyeuse du Seigneur, afin de vivre un shabbat plein de l’avant-goût du monde à venir.

Il y aurait encore tant de choses à partager ! Ce qui m’a le plus marquée, c’est le fait d’avoir vécu ce temps dans la fraternité : partage joyeux des repas casher, de la prière, de la danse, des soirées… Le dernier jour, un rabbin nous a fait le cadeau de dire qu’il s’est senti aimé… Et pour continuer ensemble, plusieurs rabbins nous ont encouragés à les rejoindre dans les synagogues proches de nos lieux de vie.

Oui, une belle route à continuer ensemble, juifs et chrétiens !

Alleluia !"

Elisabeth GELINEAU, sœur de La Retraite

Si vous voulez voir, en replay, la conférence inaugurale de cette session entre le grand rabbin Haim KORSIA et le cardinal BARBARIN, vous pouvez vous rendre sur le site de l'AJCF, ici.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche