Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 15:17

Souccot ou fête des Cabanes est l’une des fêtes les plus joyeuses de la tradition juive ; elle est d’ailleurs appelée Époque du Réjouissement dans la prière. La fête de Souccot débute le 15 du mois juif de Tishri (octobre) et dure sept jours, dont les deux premiers sont chômés, et se termine par la fête de Simhat Tora (joie de la Tora : nous en reparlerons)

Cette année ce sera le.lundi 17 octobre 2016 (début des célébrations : dimanche soir 16) Elle est aussi appelée Hag, « la fête » en raison de son caractère joyeux. Il s’agit d’une des trois fêtes de pèlerinage durant lesquelles, jusqu’en 70 de l'ère présente les juifs « montaient » à Jérusalem, au Temple.

Comme les autres fêtes de pèlerinage (Pessah et Chavouot), Soukkot a une signification à la fois historique et agricole.

Signification Historique

La Bible associe Soukkot à l’errance des Israélites dans le désert pendant quarante ans sur le chemin de la Terre promise. Lors de cette période, ils vivaient exclusivement dans des tentes ou cabanes, en commémoration de quoi la bible commande aux juifs d’habiter dans des huttes pendant sept jours.

Signification agricole

Comme Soukkot est célébrée à la saison des récoltes d’automne, elle sert à remercier Dieu pour les bénédictions accordées par la nature lors de l’année écoulée.

Célébration de Souccot

L’obligation d’habiter dans des cabanes

Durant les sept jours que durent la célébration, les fidèles doivent habiter dans une cabane (Souccah), construite spécialement pour la fête, dans une cour, un jardin, sur un balcon, une terrasse...

Elle ne doit pas avoir de toit, mais des branchages et feuillages naturels qui doivent permettre de voir les étoiles la nuit. Les fidèles devront y manger, y dormir et y étudier la Torah, à moins que des intempéries ne le permettent pas.

Le Loulav

Tous les jours que durent la fête, durant le prière matinale, on tient dans la main droite un loulav, bouquet composé de branches de palmier, de saule et de myrte, et dans la main gauche un cédrat.

Chacune des quatre espèces a une symbolique particulière, la branche de palmier représente l’épine dorsale, le saule la bouche, le myrte les yeux et le cédrat le cœur.

Il convient durant la prière d’agiter le loulav en direction des quatre points cardinaux, ainsi que vers le haut et le bas, pour indiquer que Dieu est omniprésent.

Symbolique de Souccot

Le fait d’habiter dans la Soukkah durant la fête symbolise le fait que, dans la vie, tout est provisoire et éphémère, jusqu’à sa propre maison. Le caractère précaire de la Soukkah symbolise aussi la dépendance de l’homme vis-à-vis de la protection divine.

Vous pourriez trouver plein d'explications sur Internet à propos de cette très belle fête du calendrier juif. Mais il serait dommage de ne pas lire le témoignage suivant, qui nous plonge dans l'immense empire russe, au Tatarstan et sa capitale Kazan, lors de la célébration de Souccot. :

Le toit de la souccah (la puissance d'une frêle souccah)

Joyeuse fête de Souccot à nos amis juifs

Cette semaine sur Radio FIDELITE :

"La joie de Souccot" interview de Méir Siboni, de la communauté juive de Nantes à propos de la fête de Souccot

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche