Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2018 3 11 /07 /juillet /2018 10:18

Quand il s'agit du mariage, 70 ans, ce sont des noces de platine. Chacun sait que le platine est un métal dur, mais malléable, ductile, précieux, de couleur gris-blanc. Le platine , c'est surtout un métal noble résistant à la corrosion.

Formidable, non ? pour symboliser les 70 ans de l'Amitié Judéo-Chrétienne de France, née en 1948 à l'initiative de l'historien juif Jules Isaac et d'un petit groupe de protestants, de catholiques, d'orthodoxes et de juifs. C'est le 26 février 1948 que furent jetées à Paris les bases de cette Association, dont la tâche essentielle (article 2 des statuts) est d'oeuvrer par la connaissance, la compréhension, le respect et l'amitié mutuels, à réparer les iniquités du passé à l'égard des juifs et de lutter contre l'antisémitisme et l'antijudaïsme, tout en excluant tout prosélytisme et tout syncrétisme.

Depuis cette date, de nombreux groupes se sont formés dans différentes villes de France, proposant conférences, études bibliques et rencontres conviviales...

Alors, 70 ans d'amitié retrouvée, on ne pouvait pas rater ça ! Et c'est ainsi qu'à l'initiative du groupe d'Amitié judéo-chrétienne de Nantes, une centaine de membres des groupes d'Amitié judéo-chrétienne de l'Ouest se sont retrouvés à Béhuard, près d'Angers, pour une journée de fête, le dimanche 24 juin.

Difficile de traduire ici, en déroulant le programme, toute la qualité des échanges, de l'amitié, de la convivialité qui se sont manifestés tout au long de cette journée entre juifs et chrétiens.

Le matin : une conférence très intéressante et très appréciée, de Jean-Léon Cohen du groupe de Rennes, qui nous a parlé de l'un des fondateurs de l'Amitié Judéo-Chrétienne de France, Jules Isaac.

Joël Thierry, du groupe de Rennes,  nous a fait ensuite une synthèse remarquable de trois conférences de l'Assemblée Générale de l'AJCF à Saint Germain en Laye les 10 et 11 mai, données par Mireille Hadas Lebel, Jacqueline Cuche et Florence Taubmann. autour de l'avenir de l'AJCF.

Quelques témoignages se sont alors succédés, notamment celui émouvant de Juliette Gauffriau, mémoire vivante du groupe de Nantes, que nous avons ensuite fêtée et entourée de notre affection au cours de l'apéritif et du déjeuner, à l'occasion de ses 90 ans.

L'après-midi : place à la musique ! Et ce jour-là c'était la musique klezmer qui était à l'honneur, avec deux artistes professionnels : Amit Weisberger et Jérome Bloch, qui nous ont fait passer un bon moment dans l'ambiance joyeuse des shtetls.

Possibilité était bien sûr offerte de visiter la toute petite île de Béhuard, la maison diocésaine et la chapelle, dont le Père Philippe Loiseau est le chapelain. Un merci tout particulier à Philippe qui nous a accueillis avec tant de gentillesse et qui, pour ceux qui le souhaitaient, a concélébré avec le Père Michel Remaud la messe de ce dimanche. Une belle coïncidence : les textes étaient ceux de la naissance de Saint Jean-Baptiste, le prophète qui se trouve vraiment au point de jonction de l'Ancien et du Nouveau Testament !

N'hésitez pas à consulter sur le site du diocèse d'Angers (c'est à noter !), le compte-rendu réalisé par Jean-Pierre Houdu, président de l'AJC Angers, qui nous a d'ailleurs bien aidés dans la préparation et l'exécution de la célébration eucharistique. Merci, Jean-Pierre. https://foi.diocese49.org/les-70-ans-de-l-ajcf-fetes-a-behuard  

Pour vous donner quelques petits clins d'oeil sur cette journée, nous vous proposons un très joli diaporama, réalisé par Jean-Pierre Hanel, du groupe de Nantes. Cela vaut le détour !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche