Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2019 1 28 /01 /janvier /2019 12:25

C'est hier 27 janvier que nous étions invités à commémorer la libération du camp d'Auschwitz-Birkenau. Mais cela peut être l'occasion pour nous de mettre en lumière la vie et l'action d'une jeune femme polonaise, Irena Sendler, décédée en mai 2008 à Varsovie, mais que sans doute peu parmi nous connaissent.

On dénonce souvent l'indifférence ou même l'antisémitisme des Polonais, pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Il ne faut pourtant pas oublier que parmi la population polonaise, un certain nombre de personnes ont oeuvré pour cacher et sauver des juifs promis à l'extermination. C'est ainsi que le mémorial Yad Vashem à Jérusalem recense 6620 Polonais distingués comme "Justes parmi les Nations". La Pologne est même le pays qui compte le plus grand nombre (plus d'un quart)  de Justes parmi les Nations au monde, après les Pays-Bas (5595), la France (4056), l'Ukraine (2573) et la Belgique (1742).

Irena Sendler (de son nom de jeune fille Irena Krzyżanowska) née le 15 février 1910 à Varsovie et morte le 12 mai 2008 dans la même ville, est une catholique, résistante et une militante polonaise qui sauva un très grand nombre (on parle de 2500) d'enfants juifs du ghetto de Varsovie durant la Seconde Guerre mondiale.

Pour découvrir cette Polonaise "Juste parmi les Nations", vous pourriez lire la présentation qu'en fait l'Institut International pour la Mémoire de la Shoah Yad Vashem.

ou celle qu'en fait le collectif Histoire et Mémoire.

Pour plus de détail, vous pouvez aussi, bien sûr, vous rendre sur Wikipedia.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche