Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 23:02

Nous sommes heureux de vous faire connaître ce que
pensent des jeunes après leur rencontre avec Benjamin Haziza
à l'Aumônerie  du Lycée Jules Verne (de Nantes) il y a quelques semaines

Les lycéens de Jules Verne ont eu la chance de rencontrer
un jeune juif père de famille qui est venu à l'aumônerie
témoigner de sa foi et parler de la religion juive.

Nous sommes entrés en contact
avec Benjamin Haziza, 29 ans, marié et père de deux enfants
par le biais des Amitiés Judéo-Chrétiennes.
Il se présente d'abord et nous dit qu'il travaille
dans la finance
« comme tous les juifs ! »
Le ton est lancé : Benjamin Haziza parle de ce qu'il vit
avec humour, et beaucoup de conviction et de gravité en même temps !


Il commence son témoignage en nous parlant de ce qui pour lui
fonde sa religion, et plus particulièrement les règles qui la guident.
«Rien de ce qui est humain ne peut être sans limite .Cette notion
de limite, nous explique-t-il, est très importante dans la foi juive :
tout a une limite, et il s'agit de poser une limite à tout: le travail,
la nourriture, la sexualité ...»
Pas moins de 613 règles
pour régir la vie du croyant... Chaque juif en conscience
s'efforce de respecter ces interdits. Il nous parle du Chabbath,
ce moment privilégié dans la semaine que lui-même apprécie
particulièrement, mais aussi des privations alimentaires
pas toujours faciles à gérer (elles ne sont pas logiques,
il est dur en Bretagne de ne pas goûter aux fruits de mer)....

Les jeunes sont très intéressés et posent de nombreuses questions :
pardon, prosélytisme, visite de Benoît XVI en Palestine, mariage,
«Est-il possible de vivre des mariages « mixtes » et comment ? » 
tous les sujets sont abordés sans tabous.

Le pardon à donner aux hommes (et pas uniquement à demander
à Dieu) frappe les esprits ; le nombre si important des
contraintes de la Torah laisse certains rêveurs, mais 
Benjamin Haziza a introduit ce point de façon très claire.

Les auditeurs s'accordent tous à reconnaître
qu'ils ont beaucoup découvert sur la religion juive au cours de
cette passionnante soirée, qui les renvoie à leur propre
religion catholique, elle leur semble laisser beaucoup plus de liberté,
ou plus exactement ne pas marquer aussi clairement les « interdits ».


Voilà en tout cas une rencontre qui a beaucoup éclaici
et modifié les représentations de l'auditoire quant
à la religion juive. Venant après des témoignages du même type
de la part de personnes musulmanes, elle inscrit la réflexion
des lycéens dans un mouvement très actuel de dialogues interreligieux.

 

 Marie-Emmanuelle Chambon
 Bernadette Kuntz-Inial
et le groupe des secondes

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche