Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 23:05


A propos de Rosh Hachana,
voici ce que Juliette Gauffriau nous fait savoir.
Nous la remercions vivement pour l'éclairage
qu'elle nous donne de cette fête


ROSH HACHANAH 5770

19-20 septembre 2010


Roch HaShana est le Nouvel An juif. 
"Rosh HaShanah / La tête de l’année",
Oui, "la tête de l’année", le début de l’année.
Près de nous et partout dans le monde,
des familles, des groupes, des communautés
vont bientôt se dire "Shanah tova / Bonne année".

Qu’est-ce à dire ? Certes, en septembre,
après les mois d’été, une nouvelle année
de travail reprend.

Mais encore… Nous sommes en septembre,
les travaux des champs sont terminés,
la terre a donné son fruit,
les jours deviennent plus courts,
l’équinoxe est proche, la nouvelle lune aussi…
Le monde est prêt pour un renouveau.
Souvenons nous qu’à une époque lointaine,
les astres, leur lumière, leur mouvement, leur cycle
rythmaient la vie des hommes,
la nouvelle lune signalait
le commencement d’un mois…

Nous y sommes, l’équinoxe d’automne est proche,
la lune disparaît peu à peu, sa réapparition
marquera le début du mois de Tishri,
voilà la fête de "Rosh HaShanah".
Sa célébration est inscrite dans la Bible,
elle est inscrite au 7ème mois :
"Le septième mois, le premier du mois,
vous aurez une réunion sacrée.
Vous ne ferez aucun travail pénible.
Ce sera pour vous un jour d’acclamation"
Nb 29,1 et Lv 23, 24-25

Le fait d’être désormais le 1er jour du 1er mois, 
"Rosh HaShanah / La tête de l’année",
cette fête le doit à l’importance de son aspect religieux :
elle marque le début de 10 jours de pénitence
dont l’apogée est le Grand Pardon, le "Yom Kippour".

L’aspect religieux très important de
"Rosh HaShanah / La tête de l’année" marque la vie juive.
A la place de l’année disparue, au seuil de l’année nouvelle,
tout homme doit faire comme un résumé de sa conduite.


Quelques traditions autour de cette fête :

On se rassemble, on se souhaite
une bonne, heureuse et douce année,
on consomme de la pomme trempée dans du miel.

On écoute le son du choffar,
dont le son strident doit remuer jusqu’au profond de l’être
et stimuler le retour à Dieu : 
"Réveillez-vous, dormeurs, pesez tous vos actes,
souvenez-vous de votre Créateur".

Jour du jugement : c’est une occasion pour chacun
de faire un examen de conscience
à la lumière des valeurs bibliques.

Le blanc est de rigueur à la synagogue.
Il symbolise le désir de se rapprocher de Dieu
en se purifiant de ses fautes.
On a coutume de se souhaiter mutuellement
d’être inscrits dans le "Livre de Vie".

"Dieu, par ton nom sauve-moi,

par ta puissance rends-moi justice

Psaume 54,3



Shanah tova
 à tous nos amis juifs






Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche