Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 16:39

Pour présenter le dernier livre "Quatre petits bouts de pain.Des ténèbres à la joie" de Magada Hollander-Lafon (dont vous trouverez quelques éléments biographiques à la fin de cet article), nous vous proposons un texte magnifique de Maddy Verdon, présidente de l'AJC Nantes.

"A Magda...

Quatre petits bouts de pain...voilà le cadeau que Magda Hollander-Lafon nous fait en publiant son dernier livre qui porte ce titre.

Un cadeau magnifique débordant de vie mais aussi de joie et d'amour.

Elle a connu l'enfer à Auschwitz. Quatre petits bouts de pain lui ont été donnés là-bas par une mourante. "Prends. Tu es jeune, tu dois vivre pour témoigner de ce qui se passe ici. Tu dois le dire pour que cela n'arrive plus jamais dans le monde" et Magda d'ajouter "J'étais très jeune, je me suis sentie dépassée par ce geste et par la charge qu'il sous-tendait"

Pourtant, ce geste a fait d'elle un messager d'espérance et d'appel à la vie auprès de tous ceux qui l'approchent, de la jeunesse en particulier.

Dans son dernier très beau livre, elle nous parle avec délicatesse de ce qu'elle a étouffé pendant si longtemps. Livre de souvenirs apaisés, livre de méditation, livre de louange à ce Dieu qu'elle a rencontré après Auschwitz mais n'était-il pas près d'elle, malgré tout, pendant la nuit du camp, ce Dieu qui souffre aussi, impuissant semble-t il, devant la folie des hommes.

Voilà ce que Magda écrit à ce sujet :

"Mon origine est de Toi. Ma naissance se fait au jour le jour à Toi.

Mon père était juif, ma mère était juive. La vie a tranché le cordon; elle m'a trempé dans un bain de cendres, dans un océan de larmes, de cris, de sang. 

Personne n'est venu me laver, me lever, m'envelopper de son regard. Personne ne s'est penché sur moi, sur nous, lorsque nous tombions dans le brasier de l'enfer, allumé par Tes créatures en fureur, anges aux ailes noires. 

Nous étions jetés dans la terre, dans l'eau, dans l'oubli, pour que personne ne se souvienne de nous.

La terre nous absorbait, l'eau nous charriait.

Silencieusement, Tu as regardé Ton peuple se réduire en poussière.

Mon cœur s'est fermé comme une pierre tombale. 

Je me suis révoltée contre Toi, sans Te connaître, devant Ton aveuglement, devant Ta surdité, devant Ta création à l'envers. 

Aujourd'hui, j'entends encore la tornade de gémissements Te louer, T'implorer, T'appeler par ton nom avant de se laisser consumer.

A quatre vingt quatre ans, Tu m'invites à accueillir ces millions d'innocents qui, aujourd'hui, partagent Ta Gloire. 

Je quête Ton regard, Dieu du jour et de la nuit.

J'y dépose ces milliers de soleils brûlés.

Que je puisse T'offrir ces braises ardentes enfin délivrées. "

Magda, chacune de nos rencontres est pour moi un soleil, une explosion de vie, une bouffée d'espérance et je remercie Dieu de t'avoir mise sur mon chemin.

Je souhaite comme toi, à propos de l'amour "rester jusqu'à la fin de mes jours une fervente apprentie" 

Merci Magda

Maddy Verdon 

Vous pouvez trouver le dernier ouvrage de Magda Hollander-Lafon

dans toutes les librairies

"Quatre petits bouts de pain - Des ténèbres à la joie"

aux éditions Albin Michel – Prix : 13 € 

 quatre petits bouts de pain             

Juive Hongroise, Magda Hollander Lafon avait 16 ans quand elle a été déportée avec sa mère et sa jeune sœur. Fin mai 1944, le convoi de déportés hongrois dont elles faisaient partie arriva à Auschwitz Birkenau. Sa mère et sa sœur furent sélectionnées immédiatement pour la chambre à gaz. Quant à elle, elle fut retenue "apte pour le travail" grâce à la complicité d'un prisonnier qui lui souffla "Tu as dix huit, tu as dix huit ans..." Elle passa d'un camp à l'autre, d'un travail éprouvant à un autre dans des conditions inhumaines.

Son cauchemar cessa en avril 1945 mais un autre commençait : comment prendre une place dans une société inconnue, dans un pays inconnu dans un monde en plein déni à propos du sort subi par les six millions de juifs assassinés par les SS

Et pourtant... à force de courage et de ténacité, Magda va s'insérer dans la société belge où elle va étudier puis travailler auprès d'enfants pendant une dizaine d'années.

Elle va rencontrer Dieu, devenir catholique, se marier. Elle va donner la vie à quatre enfants.

Aujourd'hui, à quatre vingt quatre ans elle ne cesse de tout faire pour envoyer tous ceux qu'elle rencontre, les jeunes en particulier, à la vie, à leur propre vie avec toute l'espérance qui est la sienne.

Elle habite Rennes et participe à de nombreuses rencontres, avec les jeunes dans les écoles mais aussi, rencontres avec d'autres publics, avec des chrétiens, des juifs... Elle se définit elle-même comme "une juive baptisée".

Elle a écrit un autre livre "Souffle sur la braise".

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche