Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 11:25

Juliette Gauffriau, de notre groupe AJC de Nantes, nous a fait part du décès de soeur Marie-Anne JAUNAY, et de son inhumation à St Gildas le 16 novembre. La maladie avait contraint Marie-Anne à diminuer ses activités et beaucoup d'entre nous, plus jeunes dans l'association, n'ont pas eu la chance de la connaître (et nous n'avons même pas une photo d'elle !). C'est pourquoi nous vous proposons le témoignage de Juliette, qui a eu le bonheur de la côtoyer pendant longtemps et qui nous la rend présente aujourd'hui. Merci à Marie-Anne pour tout ce qu'elle a apporté à l'Eglise et aux relations judéo-chrétiennes. Que l'Eternel l'accueille auprès de Lui.

"Les soeurs  résidant au Séminaire de Nantes (où Marie-Annne avait vécu 6 ans) m'ont appris la nouvelle dont je me doutais, et nous avons parlé. J'ai dit l'apport de Marie-Anne aux groupes d'Amitié Judéo-Chrétienne de Nantes, j'ai dit mon espoir que l'on en parle lors de la célébration : on le lui doit, et l'Eglise le lui doit, car Marie-Anne était pionnière à cet égard.

Après mon cours d'hébreu à la Gourmette, une soeur est venue me demander si j'accepterais de dire un mot à l'assemblée lors de la célébration. Le lendemain j’ai eu par téléphone une autre proposition, celle de placer sa ménorah sur le cercueil.

J'ai eu aussi un appel de Saint-Gildas faisant part de la mort de Marie-Anne, au nom de son adhésion à l'Amitié Judéo-Chrétienne et du travail qu'elle y a réalisé. 

Ci-dessous le texte que j'ai lu. J’ai pu par la suite placer sur le cercueil la ménorah allumée près de la croix et de la Bible.

Le directeur du séminaire de Nantes a dans l'homélie rendu hommage à soeur Marie-Anne, à l'orientation de son travail biblique. C'est lui qui célébrait la messe, Père François Renaud concélébrait. Puis nous avons conduit le corps au cimetière, et commenté autour de verres et de gâteaux. 

 

"Saint Gildas, 16 novembre 2011

Si je suis là avec vous en l’honneur de sœur Marie-Anne, c’est que je lui dois beaucoup, je suis là aussi et surtout au nom de toute une équipe qu’elle n’a cessé d’enseigner à Nantes, soit au sein des groupes d’Amitié Judéo-Chrétienne, soit au  centre de formation de La Gourmette.

Après le Concile, des études, à Lyon puis à Jérusalem surtout, l’ont beaucoup marquée. Il s’agissait de découvrir la tradition d’Israël, cette tradition qui par Jésus a donné corps à l’Eglise. A cette époque cela était alors pionnier.

A son retour, elle n’a eu de cesse de partager ce qu’elle avait reçu de maîtres éminents dont elle parlait avec ferveur, ses découvertes d’un nouvel horizon, son enthousiasme.

Et ainsi, dans les années 80 et suite à sa proposition, des cours d’hébreu ont été proposés pour la 1ère fois à Nantes, d’abord rue Dugommier dans la maison des pères Jésuites, puis à la Gourmette à partir de 96.

En parallèle avec ces cours, Marie-Anne enseignait, soucieuse de la direction prise par l’Eglise au Concile Vatican 2 dans sa déclaration  « Nostra Aetate ». Il s’agit « d’encourager et de recommander une connaissance et une estime mutuelles entre chrétiens et juifs ».

Ces conférences : un thème annuel avec 6 ou 7 rencontres plus que soigneusement préparées : le shabbat, la vie juive au quotidien, l’histoire du peuple hébreu, l’histoire des communautés juives, le cycle des fêtes juives, la prière juive, etc

Aujourd’hui, bien des membres du SDRJ de Nantes, le Service Diocésain pour les Relations avec le Judaïsme créé avant son départ par Monseigneur Soubrier, sont comme moi fort redevables à sœur Marie-Anne. Qu’elle soit remerciée, qu’elle soit heureuse dans son grand « rendez-vous », « rendez-vous / moëd, moadim » c’est le nom biblique donné à chaque fête dans les communautés juives.

 Alors, bonne joie Marie-Anne dans ce rendez-vous, et merci ! De là-bas, surveille notre route !"

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche