Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 18:00

Joyeux NOEL à tous les chrétiens

de la part de l'Amitié Judéo-chrétienne de Nantes

et que la paix de Noël s'étende à tous nos amis

et au monde entier,

particulièrement en Israël-Palestine.

img Nativite GIOTTO ref~CDE0790 mode~zoom

En ce moment où le regard des chrétiens se porte vers Bethlehem et où se formulent avec plus de force encore des souhaits de paix et de lumière pour toute cette région, vous trouverez ci-dessous l'essentiel du message de Sa Béatitude le Patriarche Fouad Twal, patriarche latin de Jérusalem, à l'occasion de Noël 2010.

 

Message de Noël 2010

"... A vous tous et à tous les habitants d’Israël, de Palestine, de Jordanie et de Chypre, je souhaite un joyeux Noël et une nouvelle année pleine d’heureuses surprises, tant au niveau mondial que local et personnel, une année de paix et de prospérité.

Je salue les évêques ici présents : S.E. Mgr Giacinto Marcuzzo, notre Vicaire Patriarcal en Israël, et le nouvel Evêque auxiliaire et Vicaire Patriarcal pour Jérusalem et les Territoires Palestiniens. S.E. Mgr Shomali, qui a été ordonné en mai dernier et qui arrive avec une énergie nouvelle pour nous aider dans notre mission. Je salue aussi le P. David Neuhaus, notre vicaire patriarcal en Israël pour la communauté chrétienne d’expression hébraïque, et le remercie pour son bon travail.


Comme l’année passée, je voudrais faire un bilan des événements importants que nous avons vécus dans cette région du monde. Je voudrais souligner avant tout les points positifs, sans toutefois omettre les souffrances et les inquiétudes qui demeurent.


1-                 Nous remercions le Saint Père d’avoir convoqué le Synode pour le Moyen-Orient, qui s’est tenu à Rome du 10 au 24 octobre dernier. Nous avons mis le doigt sur nos blessures et nos craintes, mais aussi exprimé nos attentes et nos espoirs. Le Synode a demandé aux chrétiens du Moyen-Orient d’être des croyants et de bons citoyens. Cette foi, loin de les éloigner de la vie publique, doit les faire participer davantage à la construction de leurs  sociétés respectives, que ce soit dans les pays arabes ou en Israël. Le Synode a également mis l’accent sur l’importance du dialogue œcuménique et interreligieux. Nous souhaitons que ce dialogue progresse non seulement entre académiciens et théologiens mais qu’il soit un dialogue de vie, pour toutes les classes de la société. Le Synode a condamné la violence, le fondamentalisme religieux, l’antisémitisme, l’antijudaïsme, l’antichristianisme et l’islamophobie et appelé les religions « à assumer leurs responsabilités dans la promotion du dialogue des cultures et des civilisations dans notre région et dans le monde entier. » ( Nuntius 11 )


2-                 Le tourisme religieux et les pèlerinages connaissent des chiffres record en Terre Sainte. En novembre 2010, 3 millions de personnes l’ont visitée. Ce nombre pourrait s’élever pour arriver à près de 3,400,000 visiteurs, un chiffre jamais atteint, même en l’an 2000, année jubilaire qui avait enregistré de très bons résultats. Cela reflète la dimension universelle de Jérusalem, de Bethléem et de Nazareth, le bon accueil qui leur est réservé par nos peuples et par nos Eglises et le travail de qualité des ministères du tourisme en Israël et en Palestine. BasiliqueNativiteIsrael.JPG


3-                 Je voudrais souligner l’amélioration qui a eu lieu au sujet de l’obtention des visas pour les religieux, religieuses, séminaristes et volontaires. Je remercie tous ceux qui ont travaillé pour arriver à ce résultat.


4-                 Le 7 décembre dernier, les pourparlers entre Saint-Siège et l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) ont repris, afin de mettre en pratique les accords de base entre les deux entités, conclus en 2000. Ces pourparlers portent principalement sur les libertés religieuses et la législation en matière fiscale. Nous prions pour le succès de ces accords et de ceux déjà entamés avec Israël.


5-                 J’ai eu la joie de visiter en novembre dernier plusieurs pays d’Amérique du Sud : le Chili, l’Argentine, le Honduras et la Colombie. Il s’agissait de rencontrer les Evêques de ces pays, les plus hautes autorités civiles mais surtout nos fidèles qui vivent dans la diaspora.  Rien qu’au Chili, ils sont plus de 400 000. Ils ont majoritairement émigré entre 1900 et 1950 à cause des problèmes de sécurité et de pauvreté. Maintenant qu’ils sont bien intégrés, beaucoup d’entre eux expriment leur disponibilité à soutenir nos projets en Terre Sainte et à y venir en pèlerinage.

Parmi ces grands projets que le Patriarcat Latin est en train de réaliser, je voudrais mentionner le nouvel hôpital pédiatrique de Bethléem, qui portera le nom de Benoit XVI, l’université de Madaba, qui ouvrira ses portes en octobre prochain, et le nouveau site de pèlerinage sur le Jourdain, en souvenir du Baptême du Christ.


6-                 Nous avons ressenti beaucoup d’inquiétude lors de l’incendie qui a dévoré des forêts entières dans la région de Haïfa. Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes de cet incendie et notre admiration pour le courage de ceux qui sont morts alors qu’ils accomplissaient leur devoir. Ce triste événement fut l’occasion d’une grande solidarité internationale. Le fait que l’Autorité Palestinienne ait mis à disposition leurs équipes de pompiers est un geste très significatif et peut être le début d’une collaboration fructueuse quand la paix espérée régnera sur cette terre meurtrie.


7-                 A ce sujet, nous souffrons de l’échec des pourparlers de paix directs entre Israéliens et Palestiniens. Cet échec ne doit pas nous laisser dans le désespoir. Nous continuons à croire qu’il y a des hommes de bonne volonté dans les deux parties du conflit et dans la communauté internationale, qui mettront leurs énergies en commun. Nous croyons que rien n’est impossible à Dieu et nous souhaitons la réalisation du message des Anges à Noël : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. » Nous souhaitons que l’Europe joue un rôle plus important dans ce processus.


8-                 Nous avons été bouleversés par le massacre qui a eu lieu à Bagdad à l’intérieur de l’Eglise de Notre-Dame du bon Secours. Ces victimes innocentes s’ajoutent aux milliers de victimes du fondamentalisme et de la violence, fléaux qui frappent l’Irak. Volontiers, je fais miennes les paroles de Benoit XVI à cette occasion : « Devant les épisodes atroces de violence, qui continuent à déchirer les populations du Moyen-Orient, je voudrais enfin renouveler mon appel pressant à la paix: celle-ci est un don de Dieu, mais elle est également le résultat des efforts des hommes de bonne volonté, des institutions nationales et internationales. Que tous unissent leurs efforts afin que cesse toute violence! »


Chers amis, je voudrais conclure notre message en formulant mes vœux pour une réconciliation entre le peuple israélien et le peuple palestinien.  Il est temps de nous engager ensemble pour une paix sincère, juste et définitive.

Que la joie de Noël vous inonde tous."

+Fouad Twal, Patriarche


Vous pouvez retrouver ce message sur le site du patriarcat latin de Jérusalem à l'adresse suivante :

http://www.lpj.org

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche