Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 18:52

"Nous ne pouvons pas et nous ne devons pas oublier"

En ce 27 janvier 2012, l'éditorial du Père Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Vatican, directeur de Radio Vatican et du Centre de Télévision du Vatican, était consacré à la Journée du Souvenir des victimes de la Shoah.

"Il ya 67 ans, le 27 janvier 1945, c'était la fin de l'infamie d'Auschwitz. La Journée commémorative de l'Holocauste a été créée à cette date, en raison de la place symboliquement la plus terrible de effroyable tragédie de la Shoah. Nous ne pouvons et ne devons pas oublier. S'il y a eu des hommes capables d'arriver à de telles atrocités absurdes, personne ne peut garantir que nous pourrons l'éviter à l'avenir, et la mémoire devient un rappel douloureux pour aujourd'hui et pour tous les temps.
Attention ! 67 années, ce n'est pas beaucoup. La génération des témoins de première main, de ceux qui ont vécu les horreurs de l'Holocauste, se referme rapidement. Nous devons partager les préoccupations de ceux qui commencent à craindre le risque d'oublier, ou pire encore celui du déni, risque alimenté non seulement par l'ignorance, mais - et c'est terrible - parfois même par la haine pour des raisons politiques, ethniques ou religieuses. En revanche la mémoire de l'Holocauste est un point crucial de confrontation dans l'histoire de l'humanité, pour comprendre ce qui est en jeu lorsque nous parlons de la dignité essentielle de chaque personne humaine, l'universalité des droits humains et l'engagement pour les défendre.
Pour les croyants, c'est aussi un «lieu théologique» inévitable. C'est le lieu de la question la plus radicale sur Dieu et sur le mal. C'est le lieu de notre positionnement ultime vis à vis Dieu en toute gravité, le lieu où peuvent être abordées les questions en profondeur, le lieu du silence devant le mystère. Pour les chrétiens, c'est le lieu du regard vers la Croix dans l'espérance que l'angoisse donne jour à la vie. Le pape polonais et le pape allemand ont "fait mémoire" à Auschwitz. Nous continuerons nous aussi à faire mémoire en ce jour
, avant tout par solidarité avec le peuple d'Israël et avec toutes les victimes de la haine homicide absurde, qui nie leur dignité, quelles que soient leur peuple et leur langue d'appartenance."

(traduit à partir du site italien du Vatican : New.va)

Partager cet article

Repost0

commentaires

TC 30/01/2012 11:48


Grand merci Pierre pour toutes ces infos de premiers plans qui seront répercutées et valorisées...

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche