Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 18:49

Georges de la tour nativite  Le sort des chrétiens d'Orient est pour tous actuellement un sujet de préoccupation et de prière. Sortons donc un peu de notre Occident familier pour nous tourner vers la Terre Sainte et accueillir le message de Noël de sa Béatitude le Patriarche Fouad Twal, patriarche latin de Jérusalem, à l'occasion de Noël 2011.

Message de Noël 2011 du Patriarche latin de Jérusalem  

Chers vous tous, chers habitants de Terre Sainte (israéliens, palestiniens, jordaniens et Chypriotes), je vous souhaite un joyeux Noël et une nouvelle année pleine d’espérance et de paix dans vos cœurs, dans vos familles et dans vos pays.

Je salue les évêques ici présents : S.E. Mgr Giacinto Marcuzzo, notre Vicaire Patriarcal en Israël, et S.E. Mgr Shomali Vicaire Patriarcal pour Jérusalem. Je salue aussi le P. David Neuhaus, notre vicaire patriarcal en Israël pour la communauté chrétienne d’expression hébraïque, et je le remercie pour son travail.

Chers amis journalistes, soyez les bienvenus. Je vous remercie pour votre travail en couvrant régulièrement les nouvelles de notre diocèse, en ayant à cœur la vérité avec une conscience professionnelle. Nous savons l'influence des médias dans les changements en cours dans les pays méditerranéens et du Proche-Orient.

Je voudrais esquisser avec vous un bilan de cette année qui se termine et voir quelles ont été ses succès et ses lacunes, partager aussi mes préoccupations et surtout mes espérances à l’aube de cette nouvelle année.

  1. Dialogue interreligieux

Volontiers, je site les évènements suivants que nous devons encourager :

1. Je veux remercier le Saint Père d’avoir organisé au Vatican le 10 novembre dernier une rencontre du Conseil des chefs religieux en Israël qui a comme raison d’être de favoriser la compréhension et le respect mutuels. Les différentes communautés chrétienne, juive, musulmane, druze croient encore dans la force de la prière pour plus de réconciliation et de bon voisinage. Le dialogue interreligieux est une condition indispensable pour créer un climat de confiance, d’amitié et de collaboration.

2. Cette rencontre s’est d’ailleurs directement inscrite dans le sillage d’Assise, où le Pape a réuni près de 300 dignitaires de toutes les croyances et même non-croyances pour un temps de dialogue et de prière souhaitant la paix et la justice à tous les peuples. Pour la seconde fois dans l’Histoire toutes les religions du monde se trouvaient réunies en un même lieu pour prier Dieu, chacune à sa manière, pour la paix dans le monde. Ce que je retiens d’Assise, c’est que les religions ont une responsabilité toute particulière pour aider les hommes à construire la paix. Les religions sont un facteurs de paix. Nous condamnons toute violence contre les lieux de culte et le mépris des symboles religieux.

3. La conférence de Londres qui a eu lieu en juillet a permis de réunir catholiques, protestants, anglicans, musulmans et juifs autour de la même table, c’est déjà un signe positif.

4. Encore dernièrement, à Amman le second Forum islamo-catholique a réuni les hauts représentants catholiques et musulmans. Ce que nous attendons de ces rencontres, c’est une dissipation des préjugés et une estime réciproque pour apprendre à connaître nos valeurs communes et dresser des ponts de bon sens et de bonne entente, sans oublier l’importance du dialogue de la vie quotidienne dans nos écoles et nos différentes institutions.

  2. Œcuménisme

Dans la même ligne, je voudrais rappeler le dialogue entre chrétiens. Notre 10ème et récente réunion du Conseil des Églises du Moyen-Orient à Chypre a souligné la bonne volonté des quatre familles : catholiques, réformés, orthodoxes orientaux et orthodoxes pour plus de collaboration et d’efforts envers notre unité. A ce titre, sur invitation du Synode pour le Moyen-Orient, nous avons l’intention d’unifier la date de la fête de Pâque. Nous le faisons, portés par le désir de notre Seigneur et la volonté unanime du peuple chrétien de la Terre Sainte.

Je voudrais aussi souligner un point heureux à la suite de la rencontre des Patriarches Catholiques d’Orient qui a eu lieu au Liban du 14 au 17 novembre. En effet, nous avons accueilli le Patriarche Kyrill de Moscou qui nous a invités à lui rendre visite en Russie pour renforcer nos relations. Je ne peux que m’en réjouir.  

3. Printemps arabe et situation des chrétiens

J’aimerais aussi bien sûr revenir sur les événements en cours dans les pays arabes que nous suivons de près. J’ai toujours défendu le changement pour plus de démocratie et de liberté. J’ai même souhaité à plusieurs reprises que les chrétiens ne s’excluent pas de ces mouvements. Ceci dit, je souhaite ardemment que soient respectés les droits de l’homme et la dignité de chacun. Je souhaite que les autorités compétentes puissent tout mettre en œuvre pour calmer les esprits sans violence et protéger les minorités qui sont partie intégrante de ces peuples. Il faut profiter de ce temps pour construire une nouvelle société basée sur une citoyenneté égale pour tous. Avec les patriarches catholiques d’Orient nous avons demandé à nos fidèles de fixer une journée de prière pour la réconciliation et la paix au Moyen-Orient.  

4. Demande d’adhésion d’un Etat de Palestine à l’Onu

Nous souhaitons une paix juste et globale pour en finir avec le conflit israélo-palestinien et nous adhérons à la position prise par le Saint Siège qui est claire et nette sur la solution des deux Etats avec une sécurité et des frontières internationalement reconnues. J’affirme également souvent qu’être avec l’une des parties ne veut pas dire être contre l’autre. Nous sommes pour le bien-être de tout le monde : pour la paix, pour la sécurité, pour le respect et la dignité réciproques. Le chemin est engagé mais le processus est encore long. Je crois fermement et toujours que la négociation est le meilleur moyen pour résoudre le conflit.  

5. Visite de la Diaspora et Projets

Parmi les réjouissances de cette année, je veux mentionner mes deux visites aux Etats-Unis (en juin et septembre). Ces visites m’ont permis de rencontrer les fidèles de la diaspora. Le but était de les exhorter à ne pas oublier leur terre, à toujours l’aimer et à aider leurs frères, « le petit troupeau » qui reste. Grâce à leur prière et à leur aide matérielle, nous avons pu réaliser la construction de l’Université de Madaba qui a ouvert ses portes le 17 octobre dernier pour préparer des futurs dirigeants « éclairés », ouverts et responsables.  

6. Pastorale des migrants

Avec la présence des réfugiés qui immigrent vers Israël, il y a autour de 230 000 travailleurs étrangers. La grande majorité est chrétienne. Il faut compter aussi 30 000 demandeurs d'asile. Ils évoluent pour la plupart dans la société juive donc hébréophone. De fait, le vicariat de langue hébraïque affronte un profond défi pour répondre aux besoins pastoraux de ces catholiques immigrés. Nous devons redoubler d’efforts pour leur assurer un service religieux afin qu’ils puissent s’intégrer dans l’Eglise locale.  

7. Remerciements et grands Rendez-vous

Avant de conclure, je veux remercier toutes les communautés religieuses en Terre Sainte dans la prière et/ou le service. Je remercie aussi toutes les bonnes âmes qui ont, suivant l’Exhortation apostolique Verbum Domini, permis que 2011 soit l’année de la Bible en Terre Sainte pour que nos fidèles deviennent plus familiers de la Parole de Dieu, « notre pain quotidien ».

Je me réjouis des prochains grands rendez-vous qui nous attendent et auxquels notre Eglise participera avec joie :

1. Le Congrès Mondial de Pastorale du tourisme (Mexique - avril 2012).

2. Le congrès pour la pastorale des médias - convoqué, par le Conseil pontifical pour les communications sociales – rassemblera les évêques au Liban du 17 au 19 avril.

3. La Rencontre Mondiale des Familles (Milan -juin 2012) à laquelle participeront huit familles de Terre Sainte.

4. Le 50ème Congrès eucharistique International (Dublin – juin 2012).

5. Le prochain Synode pour la Nouvelle Evangélisation qui aura lieu à Rome en octobre 2012.  

Je voudrais conclure en invitant tous les chrétiens à venir en pèlerinage en Terre Sainte. N’ayez pas peur. Nous vous réservons un bon accueil. L’une des plus belles manières d’aimer la Terre Sainte est d’y venir comme pèlerins et bien sûr de prier pour elle et ses enfants. La Patrie terrestre de Jésus a besoin de vous et vous avez besoin d’elle.

Chers amis, je vous renouvèle sincèrement mes vœux de Paix. Prions la Vierge-Marie, Mère du Christ, Prince de la Paix, d'intercéder pour notre Terre Sainte.

Que Noël vous comble de joie.

† Fouad Twal

Patriarche latin de Jérusalem

Vous pouvez retrouver ce message sur le site du Patriarcat.

Joyeux NOEL à tous les chrétiens

Bonne fête de 'Hanoukkah à tous nos amis Juifs

de la part de l'Amitié Judéo-chrétienne de Nantes

et que la paix de Noël s'étende à tous nos amis

et au monde entier,

particulièrement en Israël-Palestine

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche