Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 18:46

Dans les communautés juives, premier jour de la

Fête des Cabanes ou des Tentes (Souccot) 

Jeudi 19 septembre 2013

(l'office commence la veille, mercredi soir).

Cette fête de sept jours (dont les deux premiers sont chômés) trouve son origine dans la Tora, au chapitre 23 du Lévitique et au chapitre 16 du Deutéronome. (Elle se prolonge par la fête de Chemini Atseret (cérémonie de clôture du huitième jour, marquant le début de la saison des pluies en Israël) et par la fête de Simhat Tora (la joie de la Tora) qui marque la fin du cycle annuel de lecture de la Tora). On a donc jusqu'à  9 jours de fête.

Voici le texte du Lévitique :

"Le Seigneur adressa la parole à Moïse : "Parle aux fils d'Israël : le quinze de ce septième mois, c'est la fête des Tentes, qui dure sept jours, en l'honneur du Seigneur... Le quinze du septième mois, après avoir récolté les produits de la terre, vous irez en pèlerinage fêter le Seigneur pendant sept jours ; le premier jour sera jour de repos, le huitième jour sera jour de repos ; le premier jour vous vous munirez de beaux fruits, de feuilles de palmiers, de rameaux d'arbres touffus ou de saules des torrents et vous serez dans la joie pendant sept jours devant le Seigneur votre Dieu. Vous ferez ce pèlerinage pour fêter le Seigneur sept jours par an ; c'est une loi immuable pour vous d'âge en âge : le septième mois vous ferez ce pèlerinage ; vous habiterez sous la tente pendant sept jours ; tout indigène en Israël doit habiter sous la tente pour que d'âge en âge vous sachiez que j'ai fait habiter sous la tente les fils d'Israël, lorsque je les ai fait sortir du pays d'Egypte. C'est moi, le Seigneur, votre Dieu". (Lévitique 23, 33-43)

La fête tire son nom des huttes ou cabanes (Souccot) où les juifs doivent, si possible, manger et dormir. Elle rappelle le temps de la marche dans le désert, lorsque les Hébreux vivaient dans des abris de fortune, sous la seule protection de Dieu. Comme on le devine dans le texte, c'est aussi la fête des récoltes.

Chaque famille ou au moins chaque communauté construit une cabane (Soucca) dans le jardin ou sur un balcon, en tenant compte des indications données par la halakha (loi juive, ensemble des prescriptions venant de la Bible et du Talmud, mot à mot : la voie) : prescriptions concernant la taille, la toiture, l'emplacement, la décoration, etc.). Comme on n'arrête pas le "progrès", on peut acheter actuellement des Souccot en kit sur Internet !

La partie la plus importante de la Soucca, c'est le toit : qui doit être à claire-voie, pour laisser entrevoir le ciel et passer la lumière (... et malheureusement aussi la pluie !). Deux murs pleins et le début d'un troisième seulement sont obligatoires pour soutenir cette fragile charpente.

Il est d'usage de décorer la Soucca de guirlandes, de fruits, de dessins d'enfants, car on y "reçoit" chaque jour, symboliquement, en 'invité d'honneur", un des personnages bibliques que la tradition associe à la fête.

(Eléments tirés du "Lexique pour le dialogue" d'Anne-Marie Dreyfus)

Si vous voulez en savoir davantage sur Souccot, n'hésitez pas à consulter le site de l'Amitié Judéo-chrétienne de France

- qui vous expliquera plus en détail certains rites particuliers à cette fête,

- qui vous renverra à un très beau texte du rabbin Philippe Haddad,

- et au site de la communauté Massorti, où l'on vous rappelle que le rouleau lu à Souccot est le livre de Qohélet (l'Ecclésiaste), que nous avons commenté à Nantes cette année, à la lumière notamment de la tradition juive),

- Sur le site de l'AJCF, n'omettez pas de regarder le reportage photographique du Père Michel Remaud sur la fête de Souccot 2012 à Jérusalem.

Hag Souccot saméah !

(transcription de l'incription en écriture cursive

sur le flan de la soucca du dessin ci-dessus)

Joyeuse fête de Souccot à tous nos amis juifs !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche