Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 19:26

Sur Fidélité à Nantes (103.8) ou en direct sur le site

http://radio-fidelite.com




au cours de la semaine du 8 au 14 juin



Visite de la
synagogue de Nantes
(2ème partie)

entretien avec M le rabbin Yoni Krief
rabbin de la communauté juive de Nantes







Les horaires
mercredi 10 juin à 11 heures
samedi 13 juin à 10h30
dimanche 14 juin à 12h30


 

 

 

Partager cet article

Repost0
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 09:53

Un programme culturel vous est proposé

vendredi 19 juin

ferme de la harpe

avenue Charles Tillon à RENNES


à 17 heures
Lecture d'extraits du "Journal de Rutka"

Table ronde : les juifs en Pologne,
de "l'oubli à la redécouverte
"
animée par Emmanuel Droit
(historien, maître de conférence à Rennes 2)
accompagné de plusieurs intervenants


à 19 heures
Buffet polonais
(10€)
5€ pour enfants, étudiants
et demandeurs d'emploi



à 20h30
Concert de musique Klezmer
(5€)
avec l'atelier de musique de
l'Ensemble Klezmer
de l'association de la Ferme de la Harpe

 
et
Di Galitzyaner Klezmorim
ensemble de Cracovie

  Nombre de places limité

Réservation conseillée au 02 99 14 33 61
ou par mail
bretagne-pologne@orange.fr 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 09:15
L'atelier cuisine au Centre André Néher




A l'initiative de nos amies juives, un atelier cuisine a vu le jour dans le cadre des activités du Centre André Neher. Une quinzaine de femmes, juives et chrétiennes (et même un homme dernièrement), se sont réunis pour apprendre la cuisine juive. Vous avez déjà eu quelques infos lors des derniers ateliers. C'est ainsi nous nous sommes réunis trois fois et que nous avons appris à cuisiner ashkénaze et sépharade.


C'est un plaisir de voir Marlène nous transmettre tout ce qu'elle fait avec sûreté et savoir-faire. Elle nous a appris à confectionner des Makrout et des Hallot. J'en ai encore le goût à la bouche !!!
Patricia nous a fait goûter à l'armi de tomato. Certaines d'entre nous en parlaient encore lors de notre dernière rencontre.
Aujourd'hui, Liliane, notre référente, auprès de qui nous nous inscrivons, nous a fait découvrir le Gehaltes leber t le Shalet de Pessah.


Tous ces plats sont fort bons et nous ont permis de voyager, avec nos papilles, dans des cuisines de femmes juives... Quelle aventure et quelles découvertes !

Je n‘ose pas vous quitter en disant « Bon appétit ! » car nos plats sont dégustés après la séance et il ne reste plus rien ensuite...Cela pour vous prouver que les plats sont excellents et l'ambiance chaleureuse !


A bientôt peut-être. Les prochaines rencontres débuteront au mois d'Octobre 2009.


MPL


Partager cet article

Repost0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 09:33

SurFidelite à Nantes (103.8) ou en direct sur le site

http://radio-fidelite.com

cette semaine

Visite de la
synagogue de Nantes
(1ère partie)

entretien avec M le rabbin Yoni Krief,
rabbin de la communauté juive de Nantes




Les horaires
mercredi 3 juin à 11 heures
samedi 6 juin à 10h30
dimanche7 juin à 12h30

Partager cet article

Repost0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 08:38

Au cours de Pentecôte 2009

la création du SDRJ

 a été annoncée dans le cadre
d'un des nombreux forums

de cette journée

Le Service diocésain
pour les Relations avec le Juda
ïsme

a reçu sa mission de l'évêque de Nantes
Monseigneur Soubrier

Elle consiste à :

assurer des relations avec les membres
de la communauté juive de Nantes

 attirer l'attention des chrétiens sur l'importance
de se former et de s'informer sur le Judaïsme

faire découvrir les racines juives de la foi chrétienne
et travailler en lien avec d'autres services du diocèse
à la transmission de cette connaissance

Le délégué épiscopal, chargé de cette responsabilité est
le père Patrice Eon
Il est accompagné par un prêtre et quatre laïcs
qui vont travailler avec lui à la
réalisation des objectifs du SDRJ


Voici quelques photos des 2 forums
annonçant aux participants de Pentecôte 2009
la création du SDRJ

On y reconnait le père Patrice Eon
et le père Stéphane Blin,
jeune vicaire de la paroisse de Vallet



 





























Partager cet article

Repost0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 07:28

Cette année, deux grands rassemblements ont eu lieu
 à l'occasion de la fête de la Pentecôte
Samedi 30 mai, "HAPPY DAY" au cours duquel
les jeunes se sont retrouvés dans les rues de Nantes
pour fêter l'événement à leur manière
avec chants, danses, points-rencontre
avec la présence de Mgr Georges Soubrier

Dimanche les catholiques de tous âges

se sont rassemblés venant de tout le diocèse
autour de Mgr Georges Soubrier
20000 personnes ont répondu à cette invitation
dont le thème était
"l' Appel au sacerdoce"

La journée a été très réussie
avec une messe en plein air
puis, l'après-midi, une centaine de points forum
ont interpellé les personnes présentes
en fonction de leur sensibilité pour tel ou tel thème

L'AJC de Nantes était présente
pour participer à l'annonce du SDRJ
(voir article)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Vous pouvez aller voir le site du
diocèse de Nantes
sur lequel  vous trouverez
de nombreuses informations et photos

(Nous nous sommes permis d'en extraire
d'eux d'entre elles pour illustrer cet article)


Partager cet article

Repost0
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 23:32










L'un des membres de notre association a participé à l'émission
"Juifs & chrétiens en dialogue" à propos des fêtes de Shavouot et de Pentecôte.
Cette année, ces deux fêtes sont célébrées presque en même temps : Shavouot le 29 mai pour les juifs et la Pentecôte chez les chrétiens le 31 mai.
Nous vous proposons le texte de cette intervention. Il nous permet de réfléchir à l'enracinement de la Pentecôte chrétienne dans la Pentecôte juive.




Pentecôte juive - Pentecôte chrétienne  


Pentecôte est l'acte de naissance de l'Eglise et il est heureux de comprendre que la fête commémorée par les chrétiens comme don de l'Esprit de "Jésus ressuscité" à ses disciples, s'origine dans le contexte très précis de la Pentecôte juive dénommée "Shavouot".

Entendre un juif observant nous parler des significations de "Shavouot" (la Pentecôte juive/ biblique) nous permet d'enrichir le sens de la fête chrétienne.

 

1/  Shavouot : « fête de pèlerinage »

Pentecôte, citée expressément trois fois dans le Nouveau Testament, est une des trois fêtes annuelles de pèlerinage "Regalim", où les juifs venus des confins de l'Empire romain, se rendent au Temple tout comme Jésus et ses disciples, pour faire l'expérience de la Présence de D.ieu.

De même que D. s'est rendu présent dans le Tabernacle de l'Arche sainte (Temple portatif) aux hébreux dans le désert, le Seigneur veut faire "habiter sa Présence" (Shekhina) dans « un temps et un lieu précis » en vue de convoquer son peuple pour la Rencontre "Moed".

On le vérifie dans les textes du NT relatifs à l'institution eucharistique (dernière Pâque) et lors des récits de l'Ascension et de Pentecôte : "Restez à Jérusalem... Rendez vous à la chambre haute...Attendez le moment venu...")

Rappelons-nous que dans la tradition juive ancienne, la Shekhina peut être identifiée à l'Esprit Saint : "Rouah ah kadosh".

 

2/ Shavouot : « fête des prémices ou des moissons »

Cette première signification agraire contient une valeur spirituelle, hautement signifiante.

Nous sommes dans un monde rural où la vie de l'homme est accordée au rythme des saisons.

Il faut comprendre ce que représentait alors le temps des moissons, moisson de froment notamment (blé) : « fruit de la terre et du travail de l'homme » selon le symbole eucharistique repris par l'Eglise et que développent les paraboles évangéliques (tout comme les multiples commentaires rabbiniques) sur la finalité du travail, la répartition de la production...

 

3/ Shavouot : « fête du temps de notre Tora »

Très tôt, la tradition juive a associé la fête de Pentecôte au don de la Tora, don de la Loi (loi d'Amour et de Justice), don des 10 commandements ou 10 paroles... fondement de notre société démocratique devant rechercher le droit et la justice.

Shavouot commémore l'événement fondateur de la Révélation, de l'Alliance, de la Promesse de salut offert à tous les hommes, appelés à devenir acteurs de la parole divine, à commencer par les enfants d'Israël... Selon la tradition orale rabbinique, les 70 nations étaient représentées au mont Sinaï et les récits des Actes lors de la "Pentecôte chrétienne" reprennent la même théophanie : tremblement de terre, vent violent, éclairs, langues de feu...

Il est facile d'imaginer Jésus prendre au sérieux cet appel à devenir partenaire de l'Eternel, au point de s'approprier la Tora en l'associant à son Père.

Comme tout juif, Jésus a pu dire « Shavouot, fête du temps de notre Tora ! »

Souvenons-nous que le don de l'Esprit à Pentecôte, au-delà d'une expérience mystique, nous renvoie aux fondements du monothéisme éthique que représente la Révélation de D. au Sinaï.

 

4/ Shavouot : « jour de la conclusion du temps de Pessah »

La tradition rabbinique a voulu mettre en rapport Pâque (Pessah) et Shavouot (Don de la Tora). Toutes les fêtes du cycle liturgique s'expliquent les unes par les autres ! Il est clairement énoncé par les commentaires que Shavouot est l'aboutissement (couronnement, accomplissement...) de la libération d'Egypte.  En effet D. veut faire passer ses enfants, de la servitude au service. Service de D. et service du prochain (cf. les 10 Paroles).

De même, par sa résurrection Jésus nous libère de la servitude (péché, mort) en vue de faire de nous des partenaires. Pour cela il nous remet son Esprit. Le parallélisme est saisissant !

On notera que tout de suite après le don de l'Esprit à la Pentecôte, Pierre éclaire les disciples toujours perplexes, en commentant l'événement à partir des Ecritures : Deutéronome, Nombre, Joël, Amos, Psaume... A sa suite, il nous revient de procéder ainsi ; ce que nous faisons en écoutant nos frères juifs commenter la Tora, comme nous y encourage le Magistère de l'Eglise Catholique, conformément à la déclaration Nostra Aetate du concile Vatican II.

 

5/ Shavouot : « fête des semaines »

Shavouot veut dire "semaines" en hébreu, car on compte 7 semaines entre la première moisson d'orge au temps de Pessah et la moisson de blé à Shavouot.

Une ancienne tradition juive « le compte de l'Omer » se souvient du temps où les hébreux dans le désert ramassaient la manne (nourriture providentielle tombée du Ciel). Pour rendre grâce à D. les enfants d'Israël ont promis de Lui offrir en sacrifice de communion le meilleur de leurs premières récoltes : les prémices d'orge (mi-avril) et de blé (début juin).

Les rabbins ont alors assimilé les 49 jours (7x7 jours) séparant les deux sacrifices de communion, aux 49 degrés de pureté à gravir depuis la sortie d'Egypte (Pessah) jusqu'au don de la Tora (Shavouot). Passage symbolique de la nourriture animale (orge) à celle des hommes (blé). La tradition juive parle de véritable « ascension » pour être rendu digne de devenir partenaire de D. Il est étonnant de constater qu'à cette période, on lit à la synagogue le passage sur la « Merkavah » (char d'Elie transporté au Ciel, décrit comme une ascension !) Cette période de maturation et de sanctification est faite de joie à l'idée de recevoir l'Alliance, mais également de crainte, au sens biblique du terme (cf. les récits de Pentecôte). Cette montée vers Shavouot (offrande de blé / offrande de communion / don de l'Alliance ) nous renvoie à Jésus (Tora vivante) s'offrant en sacrifice de communion (eucharistie).

 

6/ « Etude et prière juive » à Shavouot

La tradition orale perpétrée par l'étude et la prière juive, induit pour nous chrétiens, de fortes résonances qui font sens. Il est de tradition pour les juifs d'étudier toute la nuit de Shavouot des textes de portée messianique : Ex 20 et méguilah de Ruth : l'étrangère de l'ascendance de David (figure du messie, né et mort le jour de Shavouot !) qui a adopté le D. d'Israël : « Ton peuple sera mon peuple et ton D. sera mon D. »

Dans la kabbale, il est même dit que la nuit de Shavouot est la seule nuit de l'année où peuvent se produire des révélations mystiques (en lien avec l'expérience du Sinaï) « en vue de la préparation des noces eschatologiques entre le Seigneur et son peuple réconcilié avec toutes les nations ». Il est question de « Tikkoun » étude et prière pour la réparation du monde.

« La Rédemption messianique ne sera accomplie que lorsque ce Tikkoun sera parachevé !»

Une ancienne tradition juive « caraïte » célèbre Shavouot , le dimanche, le 8ème jour !

Outre la décoration des synagogues, les seuls rites liés à la fête ont pour thème l'eau qui représente la Tora : aspersions et bains rituels.

On retrouve ces rituels (baptêmes) dans les récits des Actes des apôtres.

 

Pour conclure :


Rappelons que la fête chrétienne de Pentecôte est décrite dans deux passages distincts : Act 2 où l'Esprit est donné aux disciples de Jésus, tous juifs, et  Act 10- 44 où il est écrit :  « Pierre exposait ces événements quand l'Esprit Saint tomba sur tous ceux qui avaient écouté la Parole. Ce fut de la stupeur parmi les croyants circoncis qui avaient accompagné Pierre : ainsi jusque sur les nations païennes, le don de l'Esprit Saint était maintenant répandu ! »

Par le don de l'Esprit de Jésus ressuscité, on pourrait dire que la Pentecôte chrétienne étend aux non-juifs, le don de l'Alliance au Sinaï commémoré à Shavouot par les enfants d'Israël.

TC


Partager cet article

Repost0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 18:46

Information
à tous ceux qui souhaitent

obtenir l'enregistrement
de l'une ou plusieurs des émissions

"Juifs & Chrétiens en dialogue"

Il suffit de vous adresser à

Radio Fidélité
26, rue Appert
BP 28512 
44185 NANTES Cédex 04
Tel 02 40 69 27 27
www.radio-fidelite.com

 

Partager cet article

Repost0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 18:38


Sur Fidélité à Nantes (103.8) ou en direct sur le site

http://radio-fidelite.com


cette semaine


La fête de Chavouot

entretien avec
Benjamin Haziza
et la présence d'un chrétien
qui nous parlera de l'enracinement
de la Pentecôte chrétienne
dans cette fête de Chavouot




Les horaires
mercredi 27 mai à 11 heures
samedi 30 mai à 10h30
pas de rediffusion
dimanche 31 mai à 12h30








 

Partager cet article

Repost0
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 22:54

Au début de cette semaine
nous avons lu dans le journal "La Croix"
un article très intéressant
Il s'agit d'un entretien avec René Samuel Sirat
ancien grand rabbin de France et comodérateur
de la Conférence mondiale des religions pour la paix

Cet entretien a porté bien sûr sur le voyage
du pape Benoît XVI en Israël
Nous vous proposons trois extraits:

A propos de la question :
"Benoît XVI devait-il répéter la déclaration
de repentance de Jean-Paul II ?"

Le grand rabbin répond :
"Jean-Paul II a engagé ses successeurs
et l'ensemble de l'Eglise catholique.
C'est cela , la grandeur du pardon, et c'est pourquoi
revenir sur cette demande aurait diminué la portée de l'acte initial."

Un peu plus loin, on apprécie que le grand rabbin
à propos de l'attitude du pape à Yad Vashem
précise que le pape Benoît XVI est un introverti.
C'est important que cela soit dit...

Enfin, à la question
"Comment recevez-vous
l'appel de Benoît XVI au dialogue interreligieux ?"

René Samuel Sirat précise
"Aujourd'hui, avec ce pape théologien,
les choses sont cadrées :
malgré les difficultés, le dialogue ira de l'avant"

Nous saluons ce point de vue plein d'espérance



Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche