Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2018 4 17 /05 /mai /2018 08:41

 

La Communauté juive et la communauté chrétienne

célèbrent une fois encore la même semaine et le même jour

la fête juive de Shavouot (fête des semaines)

le 20 mai (la célébration commence samedi soir 19 mai)

et la fête chrétienne de la Pentecôte

dimanche 20 mai.

Shavouot est l'une des cinq fêtes prescrites par la Tora. La Tora enseigne que Shavouot se célèbre 49 jours après Pessah afin de marquer le moment du don de la Tora sur le mont Sinaï. Ainsi, comme l'enseigne la  tradition, sept semaines (shavouot) après la sortie d'Egypte et l'invention de la liberté, Dieu se révéla à son peuple sur le mont Sinaï pour lui donner la Loi. Aux yeux et aux oreilles de tous, les Dix Commandements (les "Dix Paroles") furent annoncés et l'alliance entre Dieu et les enfants d'Israël scellée.

ChavouotCe fut d'abord la "fête des moissons", où l'on apportait au Temple de Jérusalem les prémices de sa récolte, ce qui explique en partie la lecture de la mégillah de Ruth pendant les offices de Shavouot. Ruth se passe en effet pendant la moisson des orges et des blés. Mais, plus important sans doute, si on lit Ruth à Shavouot, c'est peut-être parce que le livre de Ruth nous invite à une relecture de la Tora moins étroite, plus ouverte : Ruth nous pousse à redécouvrir que l'essence même de la Tora, c'est l'amour (hésed), la bonté, la bienveillance. Parce que la hésed, c'est un mouvement d'amour et de compassion qui va bien au-delà de tout ce qui peut être attendu. Sans hésed, tout est bloqué dans le livre de Ruth. Avec la hésed, tout devient possible ; et l'étrangère, fille d'un peuple honni (les Moabites), peut devenir l'exemple même de la convertie et l'arrière grand-mère du roi David et du Messie.

"Pour quelle raison - demande le Midrash Rabba de Ruth (commentaire rabbinique sur le livre de Ruth) - le livre de Ruth fut-il écrit ? Pour nous enseigner combien grand est le mérite de ceux qui agissent avec hésed bienveillance" (RuthR2,14).PENTECOTE2

La même semaine, cette année, mieux encore le même jour, les chrétiens célèbrent la fête de la Pentecôte (un des autres noms de Shavouot, d'ailleurs). Pentecôte, d'un mot grec signifiant "cinquante", cinquante jours après Pâques. Cette année c'est le dimanche 20 mai. Fête qui commémore le don de l'Esprit aux Apôtres (Actes 2, 2-3...) et le début de l'Eglise, selon la promesse de Jésus : "Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit, qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre" (Actes 1,8).

Pour en savoir plus :

Chavouot : site de l'AJCF qui vous renvoie aussi sur le site du Consistoire et sur Massorti.com.

Pentecôte chrétienne : site de l'Eglise de Francechavouot

Nous vous invitons aussi à écouter une présentation de Shavouot et de la fête de Pentecôte par le Père Philippe LOISEAU, prêtre du diocèse d'Angers, théologien, conférencier, sur le site de Radio FIDELITE (Nantes 103.8, Pornic 92,5 Chateaubriant 97,2). Vous trouverez ici les heures de diffusion.

Le thème : Shavouot et Pentecôte. Quelle proximité entre les deux fêtes ?

 

      Hag Shavouot saméah !

      Joyeuses fêtes de Pentecôte  !

Partager cet article

Repost0
29 avril 2018 7 29 /04 /avril /2018 18:52

- Sur la 5, le 1er Mai à 21h40 : Les trésors cachés de la Mer Morte, de Tom Fowlie.

  Voir la présentation sur Akademscope ici.

- Sur ARTE, le 3 mai à 5 h."Last work" de Tommy Pascal.  

"Dans cette pièce au décor minimaliste, Ohad Naharin, considéré comme un génie de la danse contemporaine, surprend et captive une fois encore avec sa technique baptisée "Gaga Dance", les corps de ses interprètes apparaissant comme disloqués. Magicien de la scène, le chorégraphe opère une fusion explosive entre mouvement, composition, espace, lumières et son". (Akademscope) avec une bande-annonce vidéo.

- Sur ARTE  le 4 mai à 9h25, un  documentaire de Duki Dror : Mossad : des agents israéliens parlent (Akademscope) avec une bande-annonce vidéo.

Bonne semaine

Partager cet article

Repost0
23 avril 2018 1 23 /04 /avril /2018 18:09

Ce sont seulement quelques indications. Pour plus de précisions, on peut s'abonner à la lettre d'Akadem, Akademscope.

- Dès ce soir 23 avril sur LCP à 20h30, un documentaire de Jean Barat : "Je reviendrai" (55 minutes)  : Zysman Wenig a 29 ans quand il est déporté à Auschwitz. A l'aube de ses 100 ans, il témoigne dignement de l'univers concentrationnaire.

               A 21h25 Droit de suite (Magazine) : "Quelle vie après la Shoah ?"

- Demain 24 avril, un documentaire sur ARTE à 20h50 : "Une terre deux fois promise : Israël-Palestine" (documentaire de William Karel et Blanche Finger (2x55') Voir la présentation sur Akademscope. Rediffusion vendredi 27 à 9h25.

              A 22h55 encore sur ARTE, un documentaire sur le MOSSAD. "Mossad : des agents israéliens parlent " (Akademscope).

              Sur ARTE à 1h15 (le mercredi 25) : un documentaire sur "Ben Gourion, testament politique" (Akademscope)

              et toujours sur ARTE mais à 2h10 le mercredi 25 : un documentaire sur "Martin Buber, itinéraire d'un humaniste" (Akademscope)

- Mercredi 25 avril, sur ARTE, Documentaire de William Karel et Blanche Finger : "Histoires d'Israël" (55 minutes, inédit) : (Akademscope)

Partager cet article

Repost0
15 avril 2018 7 15 /04 /avril /2018 18:54

Dans le cadre du cycle   "Le Temps et le Judaïsme"Méir Siboni invite Monsieur Ariel Bendavid, Rabbin de Nantes et de la Région, à faire une conférence au CCAN (6 avenue Copernic à Nantes) 

le  jeudi 26 avril à 20h30.

Depuis la "nuit des temps", les Juifs ont développé une relation et une sensibilité particulière au temps qui ryhtme le quotidien de la vie.

La relation au temps procède de l'oeuvre de la création, où il est déjà fait état des jours, des mois, des fêtes et des années.Le temps juif, qu'il soit quotidien, hebdomadaire, mensuel ou annuel, n'est autre que le temps d'agir.

Le conférencier : Ariel Bendavid, 49 ans, est diplômé d'hébreu moderne, de théologie, de Talmud, de droit et de philosophie. Il est Rabbin de Nantes, des Pays de Loire et de la Région Bretagne depuis mars 2017.

Participation aux frais   Tarif normal 8 €   Tarif réduit 5 € 

Partager cet article

Repost0
13 avril 2018 5 13 /04 /avril /2018 18:40

Vient de paraître chez Denoël une BD sur

"HERZL - Une histoire européenne"

Les auteurs en sont : Camille DE TOLEDO (scénario) et Alexander PAVLENKO (dessinateur).

 

 

La librairie "La vie devant soi", 76 rue du Maréchal Joffre à NANTES, vous propose une rencontre avec  Camille de Tolédo,

ce mardi 17,  de 19h15 à 22h15.

Pour plus de détails, n'hésitez pas à consulter la page Facebook de la librairie.

Présentation de l'éditeur : "Ce livre est le testament d'un Juif « sans terre », un gavroche des shtetls chassé de Russie par les pogroms, qui enquête dans les années vingt et trente du xx e siècle sur la vie de Theodor Herzl. Ilia Brodsky traverse l’Europe avec sa soeur aînée Olga, du camp de Brody à la frontière austro-hongroise, jusqu’à Vienne. Commis dans l’un des premiers studios photographiques de la ville impériale, Ilia y croise le jeune Herzl, un dandy qui commence à percer dans les milieux lettrés viennois. La rencontre est fugace, mais laisse une impression durable sur le jeune garçon. Ilia et Olga partent pour Londres, entraînés par le désir d’Olga d’aller « toujours plus à l’ouest ». Peu avant le début de la guerre, la jeune femme, amoureuse, quitte Londres pour New York, laissant son frère seul. Ilia survit comme il peut, vendeur à la criée, saute-ruisseau pour la presse socialiste… Il fréquente les milieux anarchistes de l’East End. Mais le souvenir de Herzl l’obsède. Pourquoi Herzl, enfant de l’assimilation, espoir prometteur du monde des lettres, a-t-il pris fait et cause pour des Ostjuden comme lui, fils de l’exil, sans patrie, souvent regardés avec mépris par les Juifs émancipés de l’Ouest ? À quoi ressemblait le « rêve » sioniste à l’aube du xx e siècle, dans les songes et les fictions du dandy viennois ? Comment les visions de Herzl furent-elles accueillies dans l’Europe de Freud, de Schnitzler, de Zweig ? Ilia cherche à percer le mystère de l’engagement du journaliste viennois, la raison profonde de son obsession pour la terre, pour l’État, pour le « pays à venir ». Écrivant la nuit, gérant le jour le petit studio photographique qu’il a créé dans le quartier de Whitechapel, il est détourné de son projet par l’annonce de la mort de sa soeur au milieu des années vingt. Son enquête sur Herzl se transforme alors en une lettre d’adieu, un véritable testament, écrit pour les temps à venir. Camille de Toledo vit à Berlin. Depuis sa trilogie européenne parue aux éditions du Seuil dans la collection de Maurice Olender et après Le Livre de la Faim et de la Soif (Gallimard 2017), Toledo aborde avec cette première incursion dans le roman graphique la question des relations entre les mondes juifs et l’Europe des nations, entre l’exil et les États, entre les imaginaires de la première moitié du xx e siècle et l’histoire du sionisme. Alexander Pavlenko est né en 1963 à Ryasan en Russie. Il a étudié l’histoire, le dessin et l’animation à Moscou. En 1992, il quitte son pays avec sa famille pour fuir l’antisémitisme et s’installe à Limbourg, près de Francfort. Il a mis en images notamment des textes de Pouchkine, de Georges Bataille, de Sade, d’Oscar Wilde… Son blog sur la culture alternative, où il a pris la défense des Pussy Riots, est suivi par de très nombreux followers en Russie et en diaspora."

Partager cet article

Repost0
3 avril 2018 2 03 /04 /avril /2018 08:12
Dans son cycle de conférences 2017-2018
l’Amitié Judéo Chrétienne de Nantes
propose un approfondissement du thème de la Transmission
tant dans les Communautés juives que chrétiennes.
Qu’est-ce que transmettre ?
 La Transmission 
dans le monde chrétien
de la crise à l’espérance
par
Madame la Pasteure Florence Taubmann
 
Jeudi 12 avril 2018
à 19h30
Salle Coligny (arrière du temple)
Place Edouard Normand
44000 - Nantes

 

Partager cet article

Repost0
2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 18:32

L'association HARPE nous signale la conférence qui doit être donnée samedi prochain 7 avril à 15 h, place Edouard Normand (salle Calvin) à NANTES

Titre : Du judaïsme au christianisme, la "séparation des voies"

par Gérard Froyer

 

Partager cet article

Repost0
28 mars 2018 3 28 /03 /mars /2018 15:33
Marche de protestation contre l'antisémitisme 

"L'Amitié Judéo-Chrétienne de France s'associe à l'appel national lancé par le
CRIF, après l'assassinat de Mme Knoll. Elle invite ses membres et amis à
se joindre aux rassemblements qui auront lieu dans les différentes villes de
France et, à Paris,à se joindre à celui qu'il organise  ce mercredi 28 mars
 à 18h30,place de la Nation, ainsi qu'à la marche qui se terminera 
avenue Philippe-Auguste (11e).
Affirmant avec force sa condamnation de l'antisémitisme, elle redit à la
 communauté juive son amitié et son entière solidarité."
Jacqueline Cuche
 
A Nantes : une cérémonie a lieu ce soir à 19h30 à la synagogue à la mémoire de Mme Knoll

Partager cet article

Repost0
28 mars 2018 3 28 /03 /mars /2018 14:46

           La Pâque Juive (Pessah ou Pesa'h ou Pesach en Hébreu) commémore la libération du peuple juif de l'esclavage qu'il subissait en Égypte, tel qu'il est relaté dans le livre de l'Exode. Sous la protection divine et la direction de Moïse, les Juifs sont passés de l'humiliation de servir Pharaon à la gloire de servir Dieu.

En même temps qu'il est fait mémoire de l'exode d'Egypte chaque année, les membres de la communauté juive célèbrent leur propre quête de liberté en tant qu'individus et en tant que peuple, et renouvellent leur foi que la liberté et la paix peuvent vraiment se réaliser.

La Pâque juive est une fête de contrastes. C'est du pain azyme qui est mangé par les Juifs, matsa ou "pain de misère", mais accoudés à la table comme des rois. C'est l'occasion de goûter simultanément l'amertume de l'esclavage et la douceur de la liberté. L'amer et le sucré sont consommés dans le même repas, symbolisant ainsi le paradoxe de la vraie liberté qui ne peut être atteinte que par la lutte et le défi.

A propos du pain azyme (sans levain), les Maîtres du Judaïsme précisent qu'il faut se débarrasser à la fois du levain qui est dans la maison et du levain qui est dans nos coeurs, comme le souligne aussi l'apôtre Paul : "Célébrons donc la fête, non pas avec du vieux levain, ni du levain de méchanceté et de perversité, mais avec des pains sans levain, dans la pureté et la vérité" (1 Corinthiens 5,8).

Au cours des deux seder (repas rituel) de la Pâque juive, les Juifs racontent et réactualisent la sortie des Hébreux d'Egypte, le passage de l'état d'esclavage à celui de liberté.

Par des récits et des chants, dans un rituel faisant appel aux cinq sens, chaque Juif doit se sentir comme s'il était lui-même sorti d'Egypte.

Comme le dit le Talmud : "Dans chaque génération, chaque individu doit se considérer comme étant lui-même sorti d'Egypte" (Pessa'him 116b).

Les chrétiens, vous le savez, sont greffés sur la racine juive, et les rites chrétiens prennent tout leur sens dans le prolongement de l'Alliance. C'est ainsi que la fête chrétienne de Pâques est la fête de la résurrection du Christ, libération de l'esclavage du péché et de la mort.Eucharistie Le repas pascal juif et la Cène chrétienne, pain et vin, sont les signes qui actualisent, qui rendent présents les actes libérateurs de D.ieu.

Et cette année, une fois de plus, la fête de Pessah et la Pâque chrétienne, malgré des calendriers différents, se célèbrent pratiquement aux mêmes dates.

 

 Fête de Pessah : du 30 mars au soir (seder du 1er soir) au 7 avril

Fête de Pâques : semaine sainte du lundi 26 au samedi 31 mars

               dimanche de Pâques : 1er avril

Hag Sameah 

(Hag Pessah Saméah)

Joyeuse fête de Pessah

paques01

 

Partager cet article

Repost0
25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 22:56

Pour les chrétiens, cette semaine est la plus importante de l'année. Il se trouve que cette année encore juifs et chrétiens vont célébrer Pâque en même temps, puisque Pessah se situe le samedi 31 mars (1er seder la veille) et la fête chrétienne de Pâques le dimanche 1er avril. Nous reparlerons de la Pâque juive dans les jours qui viennent, Pâque étant pour les uns et pour les autres le "jour de notre libération".

"La Semaine Sainte pour les chrétiens commence le dimanche des Rameaux, c'était hier, il inclut le Jeudi Saint et le Vendredi Saint. Elle s’achève avec la Veillée pascale, pendant la nuit du Samedi Saint au dimanche de Pâques.

Parmi les célébrations jalonnant cette montée vers Pâques – messe du dimanche des Rameaux, messe de la Cène du Seigneur, office de la Passion, Vigile pascale et messe de Pâques – l’une d’entre elles tient une place particulière : la Vigile pascale. La Vigile pascale rassemble, par ses rites, tous les éléments du message de Pâques.

Les baptêmes d’adultes et de jeunes, qui seront célébrés cette nuit-là, rejaillissent sur toute la communauté et rappellent à chacun les promesses de son baptême."

 

C'est une longue catéchèse qu'il faudrait faire sur les événements que nous célébrons et leur signification.

Pour le dimanche des Rameaux et la semaine sainte, voyez, par exemple, ce que le site de l'AJCF Lyon a mis en ligne.

Que fête-t-on à Pâques ? Et les origines de Pâques.  Le site de l'Eglise catholique en France nous l'explique ici.

Qu'est-ce que la Vigile pascale ?  Lire ici.

Quelques textes de l'évangile sur Pâques : citations ici.

A toutes et à tous, bonne marche sur le chemin qui nous conduit à Pâques !

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche