Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2020 5 17 /04 /avril /2020 15:44

Merci à Akadem de nous offrir tant de belles choses pendant cette période de confinement.

Vous trouverez en effet sur AkademScope énormément de propositions culturelles, sur la télé bien sûr, puisque vous êtes confinés chez vous.

http://www.akadem.org/public/NL/AkademScope2012/Scope-Jour17-04-2020.html

 

AkademScope est la Newsletter hebdomadaire du campus numérique juif Akadem.  Vous pouvez vous y abonner sans problème, en indiquant votre adresse mail sur le site d'Akadem ici à l'endroit indiqué : abonnez-vous

 

Profitez-en bien et protégez-vous !

Partager cet article

Repost0
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 10:02

La radio chrétienne de Loire Atlantique

vous propose une émission

Juifs & Chrétiens en dialogue

Il s'agit d'une rencontre avec

le Judaïsme et ses richesses

 

Nous vous rappelons nos rendez-vous sur Radio fidélité 

jeudi 16h00

vendredi 10h30

dimanche 18h15

Toutes les émissions peuvent être écoutées en podcast

sur le site de la radio  

radiofidelite.com

 

Le confinement, suite à l'épidémie de Covid-19 qui nous touche tous, ne nous permet plus de vous proposer de nouvelles émissions. Cependant, nous sommes très heureux de vous faire entendre des rediffusions.

 

A partir d'aujourd'hui 16 avril

et cela, pendant quatre semaines consécutives,

nous vous proposons de retrouver

Magda Hollander Lafon

avec laquelle nous allons cheminer au travers de sa douloureuse expérience d'Auschwitz mais aussi, de son amour de la vie et de sa fidélité à Dieu

Retrouvez-nous à nos horaires habituels

 

Partager cet article

Repost0
6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 12:07

Nous voici bloqués chez nous, loin des synagogues et des églises. Mais c'est pourtant un grand moment que nous allons vivre dans chacune de nos communautés : Pessah pour nos frères juifs - et la Semaine Sainte des chrétiens qui culmine à la fête de Pâques.

Cette année encore, et c'est heureux, juifs et chrétiens célèbrent en même temps la fête la plus importante de leur culte.

Pessah (la Pâque en hébreu), est une des trois fêtes de pèlerinage du calendrier juif. Elle début le 15ème jour du mois de nisan (début la veille au soir 14 nisan) et se poursuit sept jours durant en Israël et huit en Diaspora.

Célébration cette année du jeudi 09 avril au jeudi 16 avril 2020, avec un premier seder dès mercredi soir. Nous sommes en plein dans la Semaine Sainte des chrétiens.

Pour vous présenter cette fête, il est intéressant d'entrer dans le texte de Dominique de La Maisonneuve, prix AJCF 2012 avec Louise-Marie Niesz, dans son ouvrage : "Le Judaïsme", aux éditions de l'Atelier (p. 113-114) :

"Selon la Torah, la Pâque doit toujours avoir lieu au printemps, le quatorze du mois de Nisan (Ex 12,6) mois de la sortie d'Egypte (Ex 23,15) : "Observe le mois d'Abib (des épis, en cananéen, le premier mois de l'année, c'est-à-dire Nisan) et célèbre la Pâque pour le Seigneur, ton Dieu" (Dt 16,1). Pour permettre ce rythme annuel avec des mois lunaires, on en ajoutait tous les deux ou trois ans, un treizième aux douze des années habituelles.

Aux temps bibliques, les nomades fêtaient, à cette saison, deux événements concomitants : l'un agricole, le début de la moisson d'orge; l'autre pastoral, le sacrifice d'un agneau consommé en famille.

Sur ces réalités significatives du renouveau de la nature, la tradition biblique va greffer un événement historique : la sortie d'Egypte. C'est un événement capital, fondateur du peuple, car il le fait passer - Pâque- Pessah - passage - de la servitude à la liberté. [Pessah indique aussi le fait que l'ange exterminateur soit passé par-dessus les portes des israélites marquées du sang de l'agneau. (Ex 12,13. 26-27) NDLR ].  Comme le printemps, c'est le retour à la vie après la mort de l'esclavage, un renouveau opéré par Dieu lui-même, désormais Sauveur pour son peuple : "C'est moi le Seigneur, ton Dieu qui-t'ai-fait-sortir-du-pays-d'Egypte" ((Ex 20,2).

Bien qu'il y ait un office synagogal propre à Pessah, le rite principal se déroule autour de la table familiale. A la tombée de la nuit, le Seder - repas rituel - rassemble la famille et souvent bon nombre d'amis. Ce repas se déroule selon un certain ordre, c'est le sens du mot seder, véritable liturgie dont le développement est consigné dans la Haggadah - récit - de Pessah. Il commence par une question posée par l'enfant le plus jeune, dès qu'il est en âge de questionner : "Qu'il a-t-il de particulier ce soir ?" En effet, dans un décor festif, il découvre sur la table des ingrédients inhabituels. Entre autres, des pains non levés - matsot - qui rappellent la hâte avec laquelle il avait fallu prendre ce repas (Ex 12,11) ; des herbes amères, comme le goût que l'on conserve de la servitude d'Egypte ; un mélange de pommes et de noix pilées pour représenter le mortier que les enfants d'Israël furent condamnés à fabriquer ; de l'eau salée symbolisant les larmes qu'arrache l'énumération des plaies d'Egypte. On ne peut se réjouir de la mort de ses ennemis...

Cette question posée par l'enfant : "Que se passe-t-il donc ce soir ?" donne l'occasion au père de famille, ou à un autre adulte, de faire mémoire du récit biblique, enrichi des commentaires de la tradition orale sur la servitude d'Egypte et la libération du peuple par Dieu.

On chante les psaumes du Hallel - louange - (Psaumes 113 à 118) ; on souhaite de se retrouver : "L'an prochain à Jérusalem", évoquant par là l'impatiente attente du Messie. Des cinq coupes de vin rituelles, la cinquième reste pleine pour le 'prophète Elie' qui, selon la tradition, reviendra avec le Messie.

Parce qu'elle a donné naissance au peuple, cette libération en est l'événement fondateur. Elle demeure le symbole de toutes les libérations, de tous les saluts, passés et à venir, que Dieu ne cesse d'accorder à chacun : "Chaque juif doit se considérer comme s'il était lui-même, aujourd'hui, sorti d'Egypte" (Mishnah de Pessah 10,5)"

"Le Judaïsme, p. 113-114

Comment ne pas voir le lien avec la fête chrétienne de Pâques ?

La fête chrétienne de Pâques trouve en effet ses racines dans la fête juive de la Pâque. (voir le site du Cybercuré).

 

Après tous les événements de la Semaine Sainte, qui commence avec le dimanche des Rameaux et de la Passion, ce 5 avril 2020, événements qui eurent lieu au début de notre ère dans le cadre de la célébration de la Pâque juive, la fête de Pâques célèbre la résurrection du Christ, sa victoire sur la mort qui est l’élément central de la foi chrétienne. En même temps elle nous fait participer à sa résurrection en célébrant notre passage de la mort à la vie. C’est la bonne nouvelle de la victoire de la vie. Pâques est une fête que l’on célèbre dans une joie communicative. "Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie, Alléluia".

A relire : un article de Juliette Gauffriau paru sur le site du diocèse de Nantes et repris par le site de l'Eglise de France : ici. : "Pâque juive et Pâques chrétiennes"

Pourquoi un "s" au mot Pâques : allez donc voir ici

Cette année Pâques est célébré le dimanche 12 avril, par les Catholiques et les Protestants et le 19 par les Orthodoxes.

Qu'il nous soit permis de vous renvoyer sur le site du CCAN (Centre Culturel André Néher.) Vous y trouverez des indications intéressantes en ce temps de confinement : Confinés, mais pas isolés !

Vous fréquenterez certainement aussi avec profit le campus numérique juif Akadem, qui vous propose des tas de possibilités d'information et de formation.

Chaque communauté, juive ou chrétienne, trouve les moyens de rester en lien, tout en étant chez soi. Chaque paroisse chrétienne donne par exemple des indications et des vidéos pour que, à défaut de nous trouver dans les mêmes lieux, nous puissions vivre les Jours Saints et Pâques au même moment, dans une sorte de communion inhabituelle mais bien réelle. Internet pour cela facilite bien les choses.

Nos frères juifs peuvent aussi, s'ils le désirent, s'inscrire pour un séder communautaire numérique exceptionnel, le deuxième soir de Pessah, le 9 avril, organisé par le Judaïsme en Mouvement (JEM). Cliquer ici.

Hag Pessah saméah - Joyeuses fêtes de Pâques

 

 

Partager cet article

Repost0
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 15:38

Peut-être, même si les sollicitations sont nombreuses sur le Net, sur les réseaux sociaux, etc...

L'époque, certes,  n'est pas rassurante et réveille bien des peurs. Ne succombons pourtant pas à l'angoisse. Un jour viendra, que nous espérons pas trop lointain, où tout cela sera derrière nous.

En attendant, confinés, mais reliés les uns aux autres, pourquoi ne pas profiter de tout ce que peuvent apporter à notre réflexion les nombreuses conférences du campus numérique Akadem ?  

Claire Soussen

Notamment celle-ci, donnée par Claire Soussen

Ce que cachent nos grandes peurs

(de la peste au Coronavirus)

Cliquez ici pour la trouver

N'hésitez pas également à visiter le site de l'AJCF, qui vous donnera le communiqué de Jacqueline CUCHE le 19 mars, et l'annonce du décès du Pasteur Michel LEPLAY, qui fut longtemps vice-président de l'AJCF et qui avait reçu en 2017 le prix annuel de l'AJCF.

Protégez-vous bien !

Partager cet article

Repost0
16 mars 2020 1 16 /03 /mars /2020 18:13

 ou qui veulent le réentendre...

Jeudi 12 mars, à 18 h 3O, le Rabbin Philippe Haddad donnait une conférence au Passage Sainte-Croix  de Nantes, sur le thème "Tu aimeras l'étranger comme toi-même". Nous vous l'avions annoncée sur ce blog ici.

Malheureusement, le coronavirus a refroidi bien des volontés et un certain nombre de personnes ont hésité à venir s'enfermer dans la salle du Passage Sainte-Croix.

Voici donc, en guise de rattrapage, l'enregistrement de la conférence, réalisé par Maddy Verdon, présidente de l'Amitié Judéo-Chrétienne de Nantes, partenaire du Passage Sainte-Croix pour cette soirée.

https://youtu.be/QEMfC5Wf3lY

Partager cet article

Repost0
14 mars 2020 6 14 /03 /mars /2020 18:15

 

"En 2010, lors d'un déménagement au sein du lycée Jean de La Fontaine, dans le 16ème arrondissement de Paris, des lettres et des photographies ont été retrouvées dans une vieille armoire. Enfouis là depuis des dizaines d'années, ces documents appartenaient à une ancienne élève, Louise Pikovsky. Plusieurs mois durant, cette jeune lycéenne juive a correspondu avec sa professeure de lettres. Son dernier courrier date du 22 janvier 1944, jour où elle est arrêtée avec sa famille."

 

Ces quelques lignes constituent la quatrième de couverture du livre en bande dessinée de Stéphanie Trouillard et Thibaut Lambert (dessinateur) consacré à l'histoire de Louise, 16 ans, déportée et disparue à Auschwitz avec toute sa famille.

Merci à Stéphanie Trouillard de nous avoir rendue de nouveau présente cette jeune fille, sans doute promise à un brillant destin et dont la vie a été brisée par la guerre et les folies antisémites d'une bande de pseudo-"aryens" se prenant pour la race supérieure.

Stéphanie Trouillard, originaire de Basse-Goulaine (elle y dédicaçait d'ailleurs aujourdhui même son livre) est journaliste, entre autres pour France 24, et rédactrice Web, spécialisée sur la 1ère et la 2ème guerres mondiales.

N'en disons pas plus, pour que vous puissiez surtout prendre connaissance du webdoc réalisé sur l'histoire de Louise Pikovsky par Stéphanie Trouillard  et Khalida Hatchy, une professeure actuelle du Lycée Jean de La Fontaine

Et n'oubliez pas de visionner aussi le reportage pour lequel Stéphanie Trouillard a obtenue le prix Philippe Chaffanjon du documentaire multimédia. A voir ici.

Pour une présentation de la bande dessinée par l'auteure : visionner ici.

"Si je reviens un jour..."

Partager cet article

Repost0
11 mars 2020 3 11 /03 /mars /2020 14:38
 
Le Conseil d'administration de l'Amitié Judéo-Chrétienne de Nantes a décidé d'ajourner la journée de rencontre qui devait avoir lieu dimanche prochain, le 15 mars, au Centre Culturel André Neher.
 
 "Rites juifs, rites chrétiens, qu'avons-nous en commun ?"
 
"Nous regrettons profondément cette décision mais il nous semble plus responsable de laisser passer cette épidémie et de ne mettre personne en situation de risque de contagion (plus de 60 personnes !)
Nous restons très attachés à ce projet et nous avons décidé de le reporter au dimanche 15 novembre 2020
Nous espérons que cette date retenue vous conviendra et que nous pourrons nous retrouver tous ensemble, autour de cette belle réflexion de mise en commun.
Bien entendu, nous vous enverrons confirmation de cette date dans le courant du mois d'octobre."

Maddy Verdon et les membres du Conseil d'Administration

Partager cet article

Repost0
9 mars 2020 1 09 /03 /mars /2020 19:53

Le Passage Sainte-Croix et le groupe nantais de l'Amitié Judéo-Chrétienne de France propoent une conférence donnée par

                       le rabbin Philippe Haddad :

"Tu aimeras l'étranger comme toi-même"

une réflexion sur l'altérité, la rencontre avec l'étranger au coeur de la Torah.

jeudi 12 mars à 18 h 30 au Passage Ste-Croix, 9 rue de la Bâclerie (quartier Bouffay)

participation libre.

Pour aller plus loin et en écho à la conférence du 12,

le lendemain 13 mars, à 12 h 30, dans le cadre des Midis de Sainte-Croix, Philippe Haddad, très investi dans le dialogue judéo-chrétien, reviendra sur l'importance de l'accueil de l'étranger dans le judaïsme en particulier :

"L'autre au coeur de la vie juive"

En partenariat avec l'Amitié Judéo-Chrétienne de Nantes

Partager cet article

Repost0
8 mars 2020 7 08 /03 /mars /2020 15:52

Il y a quelques jours déjà, nous fêtions ensemble Mardi-Gras, dernier jour précédant le Carême qui nous conduit à Pâques.

Et voici que la communauté juive fête ces jours-ci,

mardi 10 mars

Pourim, la fête des sorts

  qu'on compare parfois au Mardi-Gras, à  cause des déguisements et des masques, etc...

et qui commence par le "jeûne d'Esther" toute la journée de lundi 9 mars

Pourim

Pourtant la fête de Pourim a une toute autre origine, et un tout autre sens.

Pourim n'est pas mentionné dans la Torah, car le récit se déroule après la destruction du Temple de Salomon. Pourim rappelle la délivrance de la communauté juive exilée en Perse (vers - 520), grâce au courage d'Esther et de son cousin Mardochée pour contrecarrer le décret d'extermination d'Aman. On trouve là une première tentative de "solution finale". N'oublions pas que Hitler l'avait annoncé : "Il n'y aura pas de nouveau Pourim pour les Juifs."

Le mot Pourim est un mot perse qui signifie " tirage au sort ", car Aman tira au sort la date du 14 adar pour exterminer la communauté.

Par reconnaissance envers l'Eternel, les juifs se réjouissent en accomplissant quatre mitsvot (commandements).

 Les quatre mitsvot de Pourim sont :

1- La lecture de la méguila le soir et le matin.

2- Le repas de Pourim, michté.

3- L'envoi de mets entre voisins, michloah manot.

4- Les dons aux pauvres, matanot laévionim

Lecture de la Méguillat Esther

 C'est la mitsva de Pourim. Pour donner plus de solennité à l'événement, les sages ont exigé que la lecture se fasse à partir d'un parchemin kacher et non d'un livre. Une manière de rappeler que le peuple juif accepta de nouveau la Torah à Pourim comme au Sinaï.

La lecture de la Méguilla se fait 2 fois : la veille de la fête et le jour-même de la fête.

 Tout le monde doit écouter la lecture d'Esther, hommes, femmes, enfants, car c'est tout le peuple qui était en danger à l'époque d'Aman. Et le mieux est de l'entendre à la synagogue en présence de nombreuses personnes, en faisant beaucoup de bruit à chaque fois qu'est cité le nom d'Aman.

La journée se passe ensuite dans la liesse et l'exubérance, les échanges de cadeaux et les dons aus démunis.

Envoi de colis

L'envoi de colis alimentaires incombe à toute personne ayant atteint la majorité religieuse (12 ans pour les filles, 13 ans pour les garçons). Il faut, pour s'en acquitter, envoyer au moins deux plats prêts à être consommés à une personne le jour de Pourim même (les femmes envoient aux femmes, les hommes aux hommes).

Dons aux démunis

La prescription du don aux démunis nécessite de faire un don à deux pauvres au moins : elle a priorité sur l'envoi de mets entre voisins, car la réjouissance des pauvres revêt, selon la tradition, une importance particulière devant D.ieu. Toute personne prête à accepter le don peut en bénéficier, y compris un non juif.

Le repas de Pourim

Il s'agit de faire, le jour de Pourim, au moins un repas de fête, selon les moyens de chacun. Repas qui doit se faire dans la joie (le repas est un thème récurrent dans la méguilla d'Esther). La consommation de vin y tient une place de choix, et les excès sont admis, puisque les Sages ont déclaré à ce sujet : "L'homme est tenu, le jour de Pourim, de boire du vin, au point de ne pas pouvoir faire la différence entre Béni soit Aman et Maudit soit Mordékhai.

Ne vous privez surtout pas de l'interview du Rabbin Yeshaya DALSACE sur Radio Fidélité (radiofidelite.com) par Maddy VERDON : qui vous est annoncée sur ce blog  : Radio Fidélité

aux fréquences indiquées ici en Loire-Atlantique

et aux dates suivantes :

jeudi 16h00

vendredi 10h30

dimanche 18h15

Joyeuse fête de POURIM à tous nos amis !

 

Partager cet article

Repost0
28 février 2020 5 28 /02 /février /2020 15:42

Organisé par notre groupe de Nantes de l’Amitié Judéo Chrétienne de France, ce Grand Atelier Mille et 1 Questions propose de se questionner, dialoguer, trouver des réponses sur le thème « Rites juifs, rites chrétiens, qu’avons-nous en commun ? » avec la participation de :

  • Ariel Bendavid, Rabbin de la région Bretagne / Pays de Loire
  • Pierrot Munch, Pasteur de l’Eglise Protestante Unie de Loire Atlantique
  • Alexis Struve, Archiprêtre du Patriarcat de Constantinople
  • Hubert Vallet, Curé de la paroisse Saint-Jean-Paul-II
  • Marie-Andrée Yapoudjian, Pasteure évangélique de l’Eglise protestante Amour, Foi, Espérance

Dimanche 15 mars 2020 de 9h30 à 17h30

au Centre Culturel André Neher (6 impasse Copernic –  Nantes)

Merci de confirmer votre inscription impérativement avant le 5 mars 2020 par courrier accompagnée du chèque de participation aux frais (brunch compris) :
15 € par personne à l’adresse ci-dessous :
AJC de Nantes, 35 Bd. Gabriel Guist’hau 44000 Nantes.
(Chèque à l’ordre de AJC Nantes)
Renseignements : 06 22 21 71 54

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche