Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 17:23

Dimanche prochain 7 décembre à 17 h

Cabaret-théâtre

avec 

LES MESCHIGUENES

au CCAN

impasse Copernic - NANTES

N'hésitez pas à venir :

La troupe est maintenant célèbre

Le rire est au rendez-vous !

Les Meschiguenés en scène pour du cabaret-théâtre

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 12:10

Le prix de l'Amitié judéo-chrétienne de France pour 2014 a été remis ce lundi 17 novembre dans l'enceinte du Collège des Bernardins au Père Emile Shoufani, le "curé de Nazareth", comme on dit souvent.

Nous vous en dirons plus sur cette cérémonie quand les textes seront parus. Pour l'instant, voici une présentation du Père Shoufani, tirée de l'hebdomadaire "La Vie" : 

"À 67 ans, ce prêtre, surnommé « le curé de Nazareth », l’archimandrite de l'Église grecque-catholique melkite de la Terre sainte, sera récompensé ce lundi après-midi du Prix d l’Amitié judéo-chrétienne en France (AJCF).

Arabe de nationalité israélienne, Emile Shoufani est l’ancien directeur du collège grec-catholique Saint-Joseph à Nazareth. Homme de paix, il incarne la complexité de cette terre, où les guerres israélo-palestiniennes ont emporté une partie de sa famille, comme il en témoignait il y a quelques années à l’émission du Jour du Seigneur, sur France 2.

« Il a su unifier en lui des solidarités apparemment contradictoires : patriotisme arabe affirmé haut et fort ; loyauté vis-à-vis de l'État hébreu ; attachement à la tradition chrétienne orientale et au rite byzantin ; fidélité à l'Église catholique dont sa communauté melkite fait partie ; affinité de coeur avec la France et sa tradition de liberté », résumait en 1999 Hubert Prolongeau, auteur du Curé de Nazareth (Albin Michel).

En 2003, il avait reçu le prix Unesco de l'éducation pour la paix, pour son action en faveur du rapprochement des populations arabes et juives. Il venait alors d’organiser le voyage « Mémoire pour la Paix », un pèlerinage à Auschwitz rassemblant des Juifs, des chrétiens et des musulmans. "  (La Vie)

Un article très intéressant, signé par Jean Mouttapa, mérite aussi votre attention. Il se trouve sur le site de l'AJCF. Il est intituté : Shoufani, le médiateur dont nous avons besoin.

En voici les premières lignes :

"L'attribution du Prix de l'AJCF au père Emile Shoufani est un bonheur sans nom pour moi, qui suis un de ses compagnons de route en France depuis bientôt vingt ans, comme pour tant d'amis chrétiens ou juifs. Et même musulmans, car c'est bien là l'originalité de son combat, et de ce qui donne à ce prix une importance - je pèse mes mots - historique : le père Emile est en effet, par tout ce qu'il est en profondeur et tout ce qu'il a fait, un lien précieux entre les mondes juifs et musulmans. Il est prêtre, mais aussi arabe, et citoyen d'Israël..."  Lire la suite ici.

Sans doute ne serait-il pas inutile de lire aussi ce passage du blog de Jean Mouttapa, concernant le père Emile Shoufani.

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 18:22

"Chers amis,

Nous nous rencontrerons pour notre "première" de cette année

mardi prochain, donc le 18/11/2014,

chez nous,

au 15 rue de la Madone (Orvault)

Nous partagerons l'article prévu pour la dernière fois...

A savoir le numéro 390 de Sens "responsabilité de la liturgie juive dans le dialogue " du rabbin David Meyer de la page 445 à 457.

Très bonne lecture !

MPaule"

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 16:18

"On peut dire, sans aucune exagération, que le Shabbat a gardé Israël beaucoup plus qu'Israël n'a gardé le Shabbat. N'est-ce pas lui qui a rendu une âme aux israélites et qui a renouvelé avec abondance leur vie spirituelle, alors que les fatigues des journées de travail les entraînaient et les rivaient de plus en plus à la terre, jusqu'au dernier degré de l'amertume, de la servitude morale et spirituelle ? C'est pourquoi, en vérité, il n'est pas nécessaire d'être sioniste pour sentir toute la sainte valeur historique que représente pour nous ce don par excellence qu'est le Shabbat et pour s'élever avec force contre tout ce qui peut y porter atteinte."

Ahad Ha'Am

 

Ahad Ha'Am ou Asher Hirsch Ginsberg (1856-1927) [qui qui prit très tôt comme nom de plume Ahad Ha'Am (Un du peuple), est un penseur nationaliste culturel juif et l'un des leaders des "Amants de Sion" (Hovevei Tsion), quand il se lie avec Leo Pinsker. Ahad Ha'Am est l'un des pères de la littérature hébraïque moderne.

           petite fiche dans Akadem sur Ahad Ha'Am

                                                                  et sur les Amants de Sion

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 22:18

jeudi 13 novembre

20 h 30

au CCAN, impasse Copernic à NANTES

"Les Dix Paroles"

"Je suis le Seigneur ton Dieu qui t'ai fait sortir d'Egypte"

voir la présentation ici

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 16:37

C'est peut-être un peu tard pour ce soir.

Mais nous vous signalons

une soirée thématique Shoah

sur 6ter à 20 h 50

samedi 8 novembre

pour plus de précisions, suivre ce lien sur Akademscope

Demain soir, 9 novembre,

sur ARTE, à 17 h 35

un documentaire :

"Richard Wagner et les juifs"

précisions sur Akademscope ici.

Lundi 10 novembre 

sur TCM, à 20 h 40

attention il s'agit de TCM Cinéma et non de TMC

le film "L'ombre d'un géant" de Melville Shavelson

dans le contexte de la naissance de l'Etat d'Israël.

précisions sur Akademscope ici

Lundi 10 novembre

sur HD1, à 20 h 50

pour celles et ceux qui ne l'auraient pas encore vu

le film de Costa Gavras : AMEN

précisions sur Akademscope ici

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 18:06

Dans le cadre des activités de l'"Amitié judéo-chrétienne de Nantes", dont le thème cette année sera axé sur les Dix Paroles (10 commandements), voici que vous est proposée la première conférence :

Les Dix Paroles

"Je suis le Seigneur ton Dieu qui t'ai fait sortir d'Egypte"

Rabbin Yeshaya DALSACE

de la Communauté Massorti de l'Est Parisien

"Les 10 Paroles" - Conférence par Yeshaya DALSACE

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 17:49

La première séance de cinéma israélien aura lieu

le lundi 3 Novembre à 20h30 

Elle sera consacrée à un film de tout premier ordre, sélectionné à la quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2014.

Viviane Amsalem demande le divorce depuis 3 ans et son mari le lui refuse. Or en Israël, seuls les Rabbins peuvent prononcer le mariage et sa dissolution, qui n'est elle-même possible qu'avec le plein consentement du mari.

Cinéma israélien au CCAN

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 16:13

La Toussaint est fêtée dans l'Eglise catholique le 1er novembre.

 "Comme son nom l’indique, la Toussaint est la fête de tous les saints.

Chaque 1er novembre, l’Église honore ainsi la foule innombrable de ceux et celles qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ.

Si un certain nombre d’entre eux ont été officiellement reconnus, à l’issue d’une procédure dite de « canonisation », et nous sont donnés en modèles, l’Eglise sait bien que beaucoup d’autres ont également vécu dans la fidélité à l'Evangile et au service de tous. C’est bien pourquoi, en ce jour de la Toussaint, les chrétiens célèbrent tous les saints, connus ou inconnus.

Cette fête est donc aussi l’occasion de rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté, par des chemins différents, parfois surprenants ou inattendus, mais tous accessibles.

La sainteté n’est pas une voie réservée à une élite : elle concerne tous ceux et celles qui choisissent de mettre leurs pas dans ceux du Christ. Le pape Jean-Paul II nous l’a fait comprendre en béatifiant et canonisant un grand nombre de personnes, parmi lesquelles des figures aussi différentes que le Père Maximilien Kolbe, Edith Stein, Padre Pio ou Mère Térésa"…

Ce texte est emprunté au site de la Conférence des Evêques de France. Vous pouvez lire ici la suite de cet article.

Cette fête est aussi l'occasion de nous souvenir des personnes que nous avons connues et aimées, car beaucoup d'entre elles ont cherché, elles aussi, à "mettre leurs pas dans ceux du Christ".

Même si la Toussaint n'est pas à confondre avec la Commémoration des défunts, que nous fêtons le 2 novembre, on voit bien qu'un lien étroit unit ces deux fêtes.

D'ailleurs, "Pour que la Toussaint, le 1er novembre, instituée en France en 835, garde son caractère propre et qu'elle ne soit pas une journée des morts, Odilon abbé de Cluny impose, vers l'an 1000, à tous ses monastères la commémoration des défunts par une messe solennelle le 2 novembre."

Pour en savoir davantage sur cette Commémoration des fidèles défunts, voir l'article en ligne sur le site du Cybercuré.

"Saints et saintes de Dieu dont la vie et la mort ont crié Jésus-Christ sur les routes du monde, Saints et saintes de Dieu, priez pour nous."

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 08:55

Nous avons mis en ligne le 9 septembre la réaction de Jacqueline CUCHE, présidente de l'"Amitié judéo-chrétienne de France", aux événements graves qui se déroulent en Irak et au Proche-Orient, notamment à la situation des chrétiens dans cette région. 

"Notre impuissance est grande, hélas, disait-elle, et nous plonge dans le désarroi."

Après le rassemblement du 14 septembre dernier à la cathédrale de Nantes, autour de Mgr James, pour prier pour tous les chrétiens d'Orient et les minorités persécutées en Irak, une action plus concrète nous est proposée dans les jours qui viennent.

Un dîner de charité est organisé 

le vendredi 7 novembre à 19 h 30

par le diocèse de Nantes au profit des chrétiens d'Irak en collaboration avec les familles chrétiennes d'Irak de Loire-Atlantique et l'Oeuvre d'Orient.

"Cet appel à la solidarité est important ! (nous rappelle le site internet du diocèse de Nantes). Les conditions sanitaires des réfugiés sont désastreuses>. Les famille en Irak sont complètement démunies et leurs proches, ici, sont désemparés. C'est un appel à témoigner également de notre amitié et de notre soutien  constant. Non, nous n'oublions pas les chrétiens d'Irak et de tout l'Orient. Nous prions avec et pour eux ! Mais nous pouvons agir aussi pour les familles là-bas et celles susceptibles d'arriver dans les prochaines semaines voire dans les prochains jours.".

Ce repas solidaire aura lieu au
Collège-Lycée Saint Joseph du Loquidy,
73 Bd Michelet,  NANTES
Avec la Paroisse Notre-Dame de Nantes : cet événement sera suivi le lendemain samedi 8 novembre d'une messe célébrée en rite chaldéen par le Père Sabri Anar (paroisse Chaldéenne St Thomas de Sarcelles) à 18 h en la Basilique St Nicolas à Nantes.
A 20 h 30, c'est Bashar Jameel Hanna, originaire de Mossoul et membre aujoird'hui de la paroisse St Ephrem de la Communauté Assyro-Chaldéenne à Lyon, qui proposera une veillée exceptionnelle, toujours à St Nicolas : témoignages, prières, chants traditionnels en araméen. Les jeunes sont particulièrement invités à cette veillée !
Les bénéfices du dîner sont destinés aux chrétiens d'Irak et tous les dons seront versés à l'Oeuvre d'Orient (reçu fiscal).
Tarif par personne : 20 € / inscription obligatoire, places limitées.(bulletins d'inscription sur le site du diocèse de Nantes)
Les bulletins d'inscription et chèque sont à retourner à l'adresse ci-dessous. Les participants sont invités à conserver le volet du haut pour le 7 novembre.
Service Communication du Diocèse
Soutien aux chrétiens d'Irak
2bis rue Clémenceau - 44000 NANTES
Contact : 02 40 74 37 97 - communication@nantes.cef.fr

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche