Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 15:50

ARTE nous propose en ce 17 mai 2016, à 20 h 55, une soirée THEMA

"De crise en crise : le Moyen-Orient"

 A 20 h 55 : Elle commence par un documentaire de 85 mn, intitulé : "La fin des chrétiens d'Orient ?"

Cette émission retrace la situation actuelle des chrétiens dans le Moyen-Orient. Elle commence par évoquer la fuite en été 2014 des chrétiens de Mossoul vers le Kurdistan irakien. Ce parcours se poursuit dans d’autres pays comme la Turquie, la Syrie, le Liban et l’Egypte. Passionnant, certes, désespérant ? En tout cas se joue là un drame universel.

A 22 h 25 : documentaire : "100 ans de guerre au Moyen-Orient" (L'accord secret Sykes-Picot et ses fatales conséquences.)

Comment, il y a cent ans, les puissances coloniales britannique et française ont redessiné ensemble les frontières du Moyen-Orient, préfigurant une part du chaos actuel.

23 h 30 : Documentaire "Des milliards dans le désert". L'aide européenne en Palestine (documentaire à charge contre la statégie des Européens).

0 h 30 : documentaire : "La loi des plus forts"  film documentaire israélien : La législation en vigueur dans les Territoires palestiniens dévoilée par ceux qui l'ont mise en place. Un exposé d'une grande rigueur, primé au Festival de Sundance 2012.

Repost 0
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 18:33

Cette année la fête de la Pentecôte catholique et la fête de Chavouot dans la communauté juive (l'une et l'autre se situant 50 jours après Pâques. Pentecôte = cinquantième jour en grec) se situent à un mois d'intervalle, à cause du redoublement du mois d'Adar dans le calendrier juif, comme nous l'expliquions ici, à propos de la fête de Pâques-Pessah). La fête de Chavouot sera célébrée le 12 juin 2016, et la fête de Pentecôte de l'Eglise orthodoxe le 19 juin.

"Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils se trouvaient

réunis tous ensemble (.....).

Ils furent tous remplis d' Esprit Saint

et se mirent à parler d'autres langues,

comme l'Esprit leur donnait de s'exprimer.

Or, à Jérusalem, résidaient des juifs pieux,

venus de toutes les nations qui sont sous le ciel."

Actes 2

Ce texte des Actes des apôtres qui est lu lors de la célébration du dimanche de Pentecôte (cette année : dimanche 15 mai 2016) nous fait le récit du Don de l'Esprit Saint fait aux apôtres. Il nous fait remarquer que Jérusalem était remplie des pélerins juifs qui étaient venus au Temple pour célébrer la fête de Chavouot, c'est-à dire la fête du Don de la Torah sur le mont Sinaï. C'est dire à quel point la Pentecôte chrétienne (acte fondateur du Christianisme) s'enracine dans la Pentecôte juive.

"La Pentecôte est restée dans la mémoire chrétienne comme la manifestation du don de l'Esprit aux apôtres et à l'Eglise, pour les soutenir dans leur mission d'annoncer au monde entier la bonne nouvelle du salut en Jésus ressuscité" -

THEO, p 302

Pour en savoir plus : voir le site de la revue "Croire" : lire ici.

Retrouver, en podcast l'émission de Fidélité : "Juifs et chrétiens en dialogue" : interview du P. Philippe Loiseau par Maddy Verdon : " L'Esprit saint dans les deux Testaments".

Repost 0
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 15:01

C'est demain, 5 mai 2016 (27 nissan)

"Yom HaShoah (hébreu : יום השואה yom ha-sho’āh « Journée de la Shoah »), officiellement dénommé Yom ha-zikaron laShoah vèlaGvoura (hébreu : יום הזיכרון לשואה ולגבורה « Journée du souvenir pour la Shoah et l’héroïsme ») est une date fixée par l'Etat d'Israël dans la seconde moitié du XXe siècle. Initialement conçue pour rendre hommage aux insurgés du ghetto de Varsovie et autres partisans juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, considérés comme autant de frères d’armes et précurseurs des pionniers de la nation israélienne, elle s’étend à mesure de la compréhension du phénomène à l’ensemble des victimes de la politique nazie d'extermination du peuple juif.

La commémoration se tient généralement le 27 du mois hébraïque de nissan (entre le début du mois d’avril et celui de mai selon les années) dans le calendrier hébraïque.
Elle donne lieu en Israël à diverses cérémonies civiles, la principale se tenant à Yad VaShem et à d’autres coutumes, dont les sirènes du souvenir et la marche des vivants, observées par l’ensemble de la population juive israélienne, à l’exception de certains milieux orthodoxes et harédim.
Hors Israël, elle est observée par diverses manifestations imitées du modèle israélien et, dans certaines congrégations non-orthodoxes, à des cérémonies religieuses au moyen d’une liturgie nouvellement élaborée." (extrait de Wikipédia).

Pour en savoir davantage sur Yom HaShoah, rien de tel que de se rendre sur le campus numérique juif Akadem, qui édite un numéro spécial de sa Newsletter sur le thème de la Shoah et de l'indépendance de l'Etat d'Israël (yom ha'Atsmaout). Vous trouverez en ligne un certain nombre de conférences sur l'antisémitisme,  les mécanismes et les acteurs de la Solution finale. Lire ici.

Repost 0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 19:39

"Désertée par les Juifs de Marseille, la synagogue Or Thora, près de la gare Saint-Charles, va être acquise par l’association cultuelle musulmane Al Badr qui gère une petite mosquée voisine.

À Marseille, la synagogue Or Thora, près de la gare Saint-Charles (1er arrondissement), était désertée par la communauté juive de la cité phocéenne. Celle-ci, l’une des plus importantes en France, compte environ 70 000 personnes. Mais, depuis des années, elle quitte progressivement le centre-ville pour s’installer plutôt dans les 7e, 10e, 13e et 19e arrondissements.

« Les juifs d’Algérie, qui s’étaient installés à Marseille dans les années 1970, avaient choisi ce quartier du 1er arrondissement pour installer leurs commerces parce qu’ils parlaient arabe. C’est donc naturellement qu’ils avaient fondé cette synagogue. Mais leurs enfants ne sont pas restés dans ce quartier », explique au quotidien « La Provence » Michèle Teboul, présidente régionale du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

Du coup, cette synagogue de la rue Saint-Dominique, d’une capacité d’accueil de 250 personnes, a été mise en vente au prix de 400 000 €. Et c’est l’association cultuelle musulmane Al Badr qui a déposé une offre d’achat..."

Le texte que vous êtes en train de lire est tiré d'un article du quotidien La Croix.en ligne le 27 avril 2016 :
Vous pouvez en poursuivre la lecture ici.


 

Repost 0
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 15:13

Une récente résolution de l'UNESCO traitant, entres autres sujets, de la Palestine occupée et ignorant pratiquement les liens juifs avec le Mont du Temple, a fait beaucoup de bruit et suscité beaucoup de réactions du monde juif et des amis d'Israël.

Nous vous proposons ci-dessous, la déclaration de l'Amitié Judéo-chrétienne de France, en la personne de sa présidente, Mme Jacqueline Cuche.

"L’Amitié Judéo-Chrétienne de France suit avec préoccupation l’affaire des résolutions votées à l’UNESCO le 15 avril dernier. Bien qu’il ne soit pas nié de façon explicite, le lien du judaïsme avec le Mont du Temple y disparaît au profit du seul Islam. Cette vision, qui participe d’une lecture négationniste de l’histoire du peuple juif, atteint non seulement ce dernier dans sa foi mais aussi l’ensemble des chrétiens. C’est pourquoi l’Amitié Judéo-Chrétienne de France entreprend actuellement des démarches auprès de diverses personnalités religieuses pour que soit réaffirmé avec force le lien du peuple juif avec le Mont du Temple et Jérusalem, un lien qui depuis 2000 ans, à cause du Juif Jésus, concerne également les chrétiens, comme l’attestent on ne peut plus clairement leurs Écritures.

Jacqueline Cuche
Présidente de l’AJCF

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous de la traduction française de la résolution, ce qui nous intéresse commence à la page 32.

Les diverses réactions suscitées par cette déclaration ont amené le chef de l'UNESCO Irina Bokova, à donner quelques précisions. Elle a appelé au « respect et au dialogue » en ce qui concerne le complexe de la mosquée Al-Aqsa, ou mont du Temple, révéré à la fois par les juifs et les musulmans.

« Jérusalem est une Terre Sainte des trois religions monothéistes, un endroit de dialogue pour tous les peuples – juif, chrétien et musulman. Rien ne devrait être entrepris pour altérer son intégrité et son authenticité », a déclaré Bokova dans un communiqué.

« Seul le respect et le dialogue peuvent construire la confiance dont nous avons besoin pour avancer. »

Pour comprendre un peu mieux le texte de la résolution de l'UNESCO, il est intéressant  de lire l'article du Times of Israel consacré à cette polémique. Lire ici.

 

Résolution UNESCO - à partir de la page 32

Repost 0
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 09:13

Le Pape François a fait parvenir un télégramme au Grand Rabbin de Rome, M.Riccardo Di Segni, pour souhaiter bon Pessa'h à la communauté juive de Rome.

La Pâque commencera cette année le 22 avril pour se terminer le 30 au coucher du soleil:

Evoquant sa visite du 17 janvier à la Grande Synagogue, il rappelle que le Tout-Puissant a libéré son peuple bien-aimé de l'esclavage pour le conduire jusqu'à la terre promise :

"Qu'il vous accompagne cette fois encore et vous comble de ses bénédictions, qu'il protège votre communauté et que, dans sa miséricorde, il accorde la paix à chacun de vous. Je vous demande de prier pour moi. Et soyez assurés de mes prières à votre attention. Que le Tout-Puissant nous accorde de grandir toujours plus en amitié".

Repost 0
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 15:13

Eh oui, le calendrier hébraïque est luni-solaire (année solaire et mois lunaire, la lune étant prioritaire). Alors pour éviter un trop grand décalage entre année solaire et année lunaire (11 jours par an), on ajoute un treizième mois tous les trois ans environ (année embolismique), de façon à rester en phase avec les saisons de l'année solaire, Péssaḫ devant être fêté au printemps (Dt 16,1)  : "Garde le mois du printemps, … car au mois du printemps l’Eternel ton Dieu t’a fait sortir d’Egypte".

Nous vous recommandons, pour prendre toute la dimension de cette fête, majeure dans le calendrier juif, de vous rendre par exemple sur le site de l'Amitié judéo-chrétienne de France (AJCF), qui vous renvoie vers un certain nombre d'articles parus sur ce site et vers le portail Akadem qui propose d'excellentes conférences sur le thème de Péssaḫ.

Nous souhaitons à tous nos amis juifs

une excellente fête de Péssaḫ.

'Hag Pessah sameakh

Repost 0
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 09:14

C'était il y a tout juste 30 ans : le 13 avril 1986, Jean-Paul II était accueilli à la Synagogue de Rome par le Grand Rabbin Elio Toaff (décédé presque centenaire en 2015) pour une visite qui reste l’une des images fortes de son pontificat. Le Pape polonais s’inscrivait toutefois dans l’héritage de Jean XXIII, qui passant devant la synagogue en 1959, avait fait arrêter sa voiture pour bénir les juifs. Signe spectaculaire du réchauffement des relations entre juifs et chrétiens, lors de l’agonie de Jean XXIII en 1963, le rabbin Elio Toaff avait participé à une veillée de prière place Saint-Pierre, participant avec quelques juifs de sa communauté à ce temps de prière au milieu d’une foule essentiellement catholique.

Mais ces gestes n’avaient pas eu une médiatisation comparable à celle suscitée par l’accolade de 1986 entre le rabbin Toaff et Jean-Paul II, deux témoins directs des ravages du nazisme, qui avaient ainsi tourné la page de longs siècles d’incompréhension. Dans sa longue intervention, en faisant référence au texte conciliaire Nostra Aetate, Jean-Paul II avait affirmé que «l’Église du Christ découvre son "lien" avec le judaïsme "en scrutant son propre mystère". La religion juive ne nous est pas "extrinsèque" mais, d’une certaine manière, elle est "intrinsèque" à notre religion. Nous avons donc envers elle des rapports que nous n’avons avec aucune autre religion. Vous êtes nos frères préférés et, d’une certaine manière, on pourrait dire nos frères aînés», avait lancé Jean-Paul II, suscitant une grande émotion parmi ses hôtes.

Le 17 janvier 2010, Benoît XVI, le Pape allemand, 65 ans après la Shoah, posait un nouveau jalon dans ce dialogue en devenant le deuxième évêque de Rome à se rendre à la synagogue de Rome, qui était toutefois déjà la troisième synagogue visité durant son pontificat après celles de Cologne, en 2005, et de New York en 2008.

Enfin, le 17 janvier 2016, le Pape François visitait à son tour la Synagogue de Rome, rendant à nouveau grâce à Dieu, car «l’indifférence et l’opposition se sont muées en collaboration et bienveillance. D’ennemis et étrangers, nous sommes devenus amis et frères». Cinquante ans après le Concile Vatican II, le Pape avait réaffirmé les racines juives du christianisme et sa condamnation de toute forme d’antisémitisme.

(Tiré des archives de Radio Vatican)

Repost 0
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 19:04

Le Centre Culturel André Néher nous communique les infos suivantes :

Notre cycle sur le judaïsme en Italie continue.

Vous trouverez ci-dessous :

- L'annonce d'une soirée cinéma, avec le film "le Ghetto de Venise": une histoire des Juifs de Venise.

le mardi 19 Avril à 20h30, au CCAN.

(Lorenzo, jeune juif new yorkais d'origine italienne, raconte son voyage à la découverte du Ghetto. Commence alors un voyage entre passé et présent, à travers 5 siècles d'une histoire riche et contrastée.)

Un débat sera animé sur ce thème par Sophie Alix-Liorit, dont vous avez pu entendre l'exposé passionnant lors du Shabbat italien.

- L'annonce de l'atelier-cuisine: "Escale en Italie"

le jeudi 21 Avril de 14h à 17h.


- Un programme qui résume les activités de ce mois d'Avril au CCAN (hors activités régulières).

 

Cycle sur le judaïsme en Italie
Cycle sur le judaïsme en Italie
Cycle sur le judaïsme en Italie
Repost 0
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 18:44

Il reste quelques places disponibles pour la journée CALLIGRAPHIE du dimanche 17 avril avec le rabbin Philippe Haddad au CCAN

Vous pouvez appeler au 06 22 21 71 54

Repost 0

Présentation

  • : Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • Amitié Judéo Chrétienne de NANTES
  • : Association faisant partie de l'Amitié judéo-chrétienne de FRANCE
  • Contact

Recherche